Arts & Culture

Cultiver son esprit dans l’espace et dans le temps…

La culture au sens étymologique tire son nom de la racine latine Cultura qui signifie cultiver ou habiter.
Au premier abord, on pourrait y voir une manière de cultiver la terre et la façon dont on nourrit son esprit.Culture et littérature Le terme prenant un double sens à partir de la même racine. Celle de la fertilité et de la productivité.
Dans ce mot on peut également entendre la syllabe « culte » qui fait référence à un hommage à une divinité, à la pratique d’un art ou la façon de soigner son corps.
La culture est donc un ensemble complexe lié à l’activité humaine. Elle embrasse la connaissance, la croyance, la morale, le droit, les mœurs, l’art, le folklore, les coutumes. Elle détermine la place de l’être humain dans la société.

Des interactions sociales

La culture suggère des interactions entre les individus. Elle est synonyme de tradition sociale, transmise de génération en génération. Elle peut faire l’objet d’un apprentissage à travers lequel on partage les connaissances.
Sa place dans nos sociétés est institutionnellement encadrée, elle fait référence à la culture en général. Elle réunit les sciences humaines et les arts.
En ce sens, elle participe d’une mission d’intérêt public qui fait appel à des politiques économiques permettant sa diffusion au plus grand nombre.
la culture se sert donc de l’information et de la communication pour être partagé, individuellement et collectivement.

Une empreinte collective

D’un point de vue collectif, les êtres humains par exemple s’entendent sur le fait que la terre est ronde. Sur le plan sociétal, lorsque l’on se salut en se serrant la main, en Russie, c’est le baiser russe qui est employé, sans connotation sexuelle ou érotique. On montre ainsi sa cordialité envers une personne.
Rites culturelsLa culture dans le sens de la collectivité peut également reposer sur des règles, des normes qui régissent la façon dont l’être humain doit se comporter en société.
Il est par exemple d’usage de s’adresser à l’autre d’une certaine manière, à partir d’une formule :  s’il vous plaît, merci bien, pourriez-vous
Chaque situation est normée selon des caractéristiques culturelles. La façon de se vêtir, de s’alimenter ou de prier. Comment des personnes célèbreront un évènement particulier, un mariage ou un enterrement…

La culture fait également référence à la restriction. À des tabous ou des interdits. Se promener nu dans la rue n’est pas forcément autorisé partout. Le viol, l’inceste et le meurtre sont proscrits et condamnés partout à travers le monde parce que ces actes transgressent les limites culturelles que nous nous sommes fixées, selon une morale ou des croyances.

La culture, ce sont des attitudes, un langage entre deux individus pour célébrer une amitié, une relation amoureuse.  Raconter une histoire.Arts et coutumes
L’alimentation est également vectrice de culture, selon que l’on soit carnivore ou végétarien. En Inde, la sacralité de la vache dénote avec la façon dont on considère cet animal dans d’autres régions du monde.
La culture repose également sur nos croyances et par conséquent sur les rites et les folklores.

La culture :  un apprentissage individuel autour des arts et de la connaissance…

Au sens individuel, elle désigne notre capacité à connaître le monde qui nous entoure et les interactions qui reposent sur notre patrimoine social et culturel.

Les domaines des arts en font partie :

    • Arts liés à l’environnement : architecture, urbanisme…
    • Communication : littérature (histoire), poésie…
    • Arts visuels : arts décoratifs, design…
    • Arts de l’image et du son : musique,  peinture, dessin, sculpture, photographie, cinéma, arts numériques…
    • Art du spectacle : Théâtre, danse, cirque…

Naissance de nouveaux  modes de communication…

Les nouvelles technologies ont accéléré les échanges, l’apprentissage des langues, la communication sous toutes ses formes, engendrant de nouveaux rites et coutumes sociales.
Les médias font office de relais, contribuant aujourd’hui largement à la création, la diffusion et l’évolution des modes de vie, signent d’une activité humaine intense.
Des groupes se sont formés avec de nouvelles identités, autour de centres d’intérêt ou de cause particulières, ayant parfois une connotation ethnique : Cinéma, télévision, jeux vidéo, appartenance à un groupe ayant un signe distinctif commun : punk, hyppie, tatouage, piercing, AA (Alcooliques Anonymes), rappeurs, bikers…