Charlie Chaplin

On ne présente plus Charlot, mais le temps faisant son œuvre, on aurait presque tendance à oublier que les débuts du cinéma regorgeaient d’artifices en tous genres afin de subjuguer spectateur. Au début de 20e siècle le cinéma était muet et il fallait par conséquent faire preuve d’imagination pour capter le public.

Le destin d’un homme orchestre

Charlie Chaplin incarna durant des décennies « l’homme-orchestre ». Un personnage prompt à diriger, produire, scénariser ou composer à tous les échelons de la production cinématographique.

Il a grandement participé au succès du cinéma muet et stimuler l’imaginaire de millions de spectateurs qui se pressaient en salle pour admirer son jeu d’acteur et les artifices qu’il employait pour surprendre le public.

Charlie Chaplin est né dans une famille pauvre en Angleterre. Il passa les premières années de son existence dans des logements vétustes et délabrés et fut même contraint d’être placé dans un orphelinat.Charlie Chaplin

Ses parents, Charles et Lily Harley se produisaient comme comédiens et chanteurs dans les music-halls, malheureusement leur destin sera tragique. Le père mourra d’une maladie du foie lié à un problème d’alcool tandis que la mère passera quelques années de son existence dans un hôpital psychiatrique.

Bien que Charlie Chaplin eut une existence assez misérable, il adulera sa mère qui lui rejouait parfois à la maison, les rôles qu’elle eu un temps. Il lui reconnaîtra d’ailleurs un talent exceptionnel pour la pantomime. Sa passion pour cette expression artistique lui viendra de là.

En 1908, son frère Sydney, lui trouve un emploi dans une troupe qui réalise des tournées à travers toute l’Amérique.
Il est ensuite engagé par Mack Sennett, le patron de Keystone Studios (Los Angeles) qui le repére alors qu’il joue un rôle d’ivrogne dans la troupe qui l’emploi. Il lui offrira un premier rôle dans le film  » Making a living » en 1914.

La carrière de Chaplin est lancée. Il campera le plus souvent un personnage burlesque, mi-pauvre, mi-clochard, accoutré d’une tenue vestimentaire composée d’une redingote, un pantalon baggy , de grosses chaussures, un chapeau derby et une canne.
À partir de 1915, il co-dirigera plusieurs films au sein de Keystone Studios avant de rejoindre Essanay Studios dans lequel il obtiendra un salaire plus élevé et une liberté totale sur le plan de la direction artistique.

À partir de 1916, la structure narrative de ses films change pour laisser la place à la dimension romantique autour de laquelle s’articulent les gags et autres artifices burlesques. Le récit devient plus structuré. Parmi ces films, on peut citer « Le vagabond » et « L’immigré ».

« The kid » tourné en 1921 sera l’un de ses films les plus troublants artistiquement, sans doute parce qu’il fait référence à un douloureux passé.

Chaplin rejoindra ensuite Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D. W. Griffith au sein de United Artists en 1919.
En 1925, Chaplin tournera La ruée vers l’or qui sera considéré comme l’un des chefs-d’oeuvre du cinéma muet.

Filmographie


1914

 Making a living (Pour gagner sa vie, Charlot journaliste) – avec Virginia Kirtley, Alice Davenport, Henry Lehrman, Minta Durfee. Mise en scène : Henry Lehrman

Kid auto races at Venice, Kid’s auto race (Charlot est content de lui) 6 mn– avec Henry Lehrman, Frank D. Williams, et Billy Jacobs.
Mise en scène : Henry Lehrman

Mabel’s strange predicament (L’étrange aventure de Mabel, Charlot à l’hôtel) – avec Mabel Normand, Chester Conklin, Alice Davenport.
Mise en scène : Henry Lehrman et Mack Sennett

Between showers (Charlot et le parapluie) 10 mn – avec Ford Sterling, Chester Conklin, et Emma Clifton.
Mise en scène : Henry Lehrman

A film Johnny (Charlot fait du cinéma) 7 mn – avec Roscoe Arbuckle, Virginia Kirtley, Minta Durfee, Mabel Normand.
Mise en scène : George Nichols

His favorite pastime (Charlot entre le bar et l’amour) – avec Roscoe Arbuckle, et Peggy Pearce.
Mise en scène : George Nichols

Cruel, cruel love, Lord Helpus (Charlot marquis, Charlot fou d’amour) 9 mn – avec Chester Conklin, Minta Durfee, et Alice Davenport.
Mise en scène : George Nichols

Mabel at the wheel (Mabel au volant) – avec Mabel Normand, Harry McCoy, Chester Conklin, Mack Sennett, Al St. John.
Mise en scène : Mabel Normand et Mack Sennett

Twenty minutes of Love, He loves her so (Charlot et le chronomètre), avec Minta Durfee, Edgar Kennedy, Gordon Griffith, Chester Conklin, et Hank Mann.

Caught in the Rain, At it again, Who got stung ? (Charlot est encombrant) 12 mn- avec Mack Swain, Alice Davenport, et Alice Howell.

Her friend The Bandit, Mabel’s flirtation, A thief catcher (le Flirt de Mabel) – avec Mabel Normand et Charles Murray.

The face on the bar room floor, The ham actor, The ham artist (Charlot peintre, Charlot fou) – avec Cecile Arnold, Fritz Schade, Vivian Edwards, et Chester Conklin.

Recreation, Spring fever (Fièvre printanière) – avec Charles Murray et Norma Nichols.

The masquerader, The female, Putting one over (Charlot grande coquette) 29 mn – avec Roscoe Arbuckle, Chester Conklin, Charles Murray, Fritz Schade, Minta Durfee.

His new profession, The good for nothing, Helping himself (Charlot garde-malade) – avec Minta Durfee, Fritz Schade, Charles Parrott, (Charlie Chase) et Cecile Arnold.

The rounders, Revelry, Two of a kind (Charlot et Fatty en bombe) 9 mn – avec Roscoe Arbuckle, Phyllis Allen, Minta Durfee, Al St. John.

The new janitor, The blundering boob, The new porter, The porter (Charlot concierge, Charlot portier) – avec Fritz Schade, Jack Dillon, Minta Durfee, et Al St. John.

Those love pangs, Busted hearts, The rival mashers (Charlot rival d’amour) – avec Chester Conklin, Cecile Arnold, Vivian Edwards, et Edgar Kennedy.

Dough et dynamite, The cook, The doughnut designer, The new cook (Charlot mitron, Charlot pâtissier, Pâte et dynamite) 30 mn – avec Chester Conklin, Fritz Schade, Norma Nichols.

Gentlemen of nerve, Charlie at race, Some nerve (Charlot et Mabel aux courses) – avec Mack Swain, Mabel Normand, Chester Conklin.

His musical career, Musical tramps, The piano movers (Charlot déménageur de piano) – avec Mack Swain, Charles Parrott.
Mise en scène Charles Chaplin.

His trysting place, Family home, Family house (Charlot papa) – avec Mabel Normand, Mack Swain, et Phyllis Allen.
Mise en scène Charles Chaplin.

Tillie’s punctured romance (le roman comique de Charlot et Lolotte ) 1 h 11 – avec Marie Dressler, Mabel Normand, Mack Swain, Charles Bennett, Charles Murray.
Mise en scène Mack Sennett.

Getting acquainted, Exchange is robbery, A fair exchange, Hello everybody (Charlot et Mabel en promenade) 13 mn – avec Phyllis Allen, Mack Swain, Mabel Normand, Harry McCoy.
Mise en scène Charles Chaplin.

1915

 His new job, Charlie’s new job(Charlot débute, Charlot débute au cinéma) 20 mn – avec Ben Turpin, Charlotte Mineau, Charles Insley.
Mise en scène Charles Chaplin.

 A night out, Champagne Charlie ? His night out (Charlot fait la noce) 34mn – avec Ben Turpin, Bud Jamison, Edna Purviance, et Leo White.
Mise en scène Charles Chaplin.

The champion, Battling Charlie(Charlot boxeur) 18 mn – avec Lloyd Bacon, Edna Purviance, Leo White, Bud Jamison, Billy Armstrong.
Mise en scène Charles Chaplin.

 In the park, Charlie in the park, Charlie on the Spree(Charlot dans le parc, Charlot fait des siennes) 13 mn – avec Edna Purviance, Leo White, Margie Reiger.
Mise en scène Charles Chaplin.

By the sea, Charlie’s day out (Charlot à la plage) 9 mn – avec Billy Armstrong, Margie Reiger, Bud Jamison, Edna Purviance.
Mise en scène Charles Chaplin.

The bank, Carlie detective, Charlie at the bank (Charlot à la banque) 19mn – avec Edna Purviance, Carl Stockdale, Billy Armstrong.

« Shanghaied, Charlie on the ocean, Charlie the sailor (Charlot marin) 16 mn – avec Edna Purviance, Wesley Ruggles, John Rand, Bud Jamison, Billy Armstrong.

 A night in the show, Charlie at the show (Charlot au Music-Hall) 18 mn – avec Edna Purviance, Charlotte Mineau, Dee Lampton.

1916

  Charlie Chaplin’s burlesque on Carmen, Burlesque on Carmen, Carmen (Charlot joue Carmen) – avec Edna Purviance, Ben Turpin, Leo White.
Mise en scène : Charles Chaplin.

Police, Charlie the burglar, Housebreaker (Charlot cambrioleur) 22 mn – avec Edna Purviance, Wesley Ruggles, James T. Kelley.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1916

 The floorwalker, The store (Charlot chef de rayon) 31 mn – avec Eric Campbell, Edna Purviance, Lloyd Bacon, Albert Austin.
Mise en scène :  Charles Chaplin.

The fireman (Charlot pompier) 24 mn – avec Edna Purviance, Lloyd Bacon, Eric Campbell, Leo White, Albert Austin.
Mise en scène :  Charles Chaplin.

The vagabond, The fiddling troubadour (Charlot violoniste, Charlot musicien) 26 mn – avec Edna Purviance, Eric Campbell, Leo White, Lloyd Bacon, Charlotte Mineau.

 The count, The carnival (Charlot et le Comte) 25mn – avec Edna Purviance, Eric Campbell, May White, Leo White, Charlotte Mineau.

 The pawnshop (Charlot chez l’usurier, L’usurier, Charlot brocanteur) 29 mn – avec Henry Bergman, Edna Purviance, John Rand, Albert Austin.
Mise en scène : Charles Chaplin.

 Behind the screen (Le machiniste, Charlot fait du ciné) – avec Eric Campbell, Edna Purviance, Henry Bergman, Lloyd Bacon, Albert Austin, John Rand, Leo White, Frank J. Coleman.
Mise en scène : Charles Chaplin.

The rink (Charlot patine) 24mn – avec Charles Chaplin (le garçon, alias Sir Cecil Seltzer), Edna Purviance (la fille, Edna), James T. Kelley (le père).
Mise en scène : Charles Chaplin.

1917

Easy street (Charlot policeman, Charlot ne s’en fait pas) 21 mn – avec Edna Purviance, Eric Campbell, Albert Austin, Henry Bergman, Loyal Underwood, Janet Miller Sully, Charlotte Mineau.
Mise en scène : Charles Chaplin.

 The cure (Charlot fait une cure) 30 mn – avec Edna Purviance, Eric Campbell, Henry Bergman, Albert Austin, John Rand.

 The immigrant (l’Emigrant) 26 mn – avec Edna Purviance, Kitty Bradbury, Albert Austin, Henry Bergman, Loyal Underwood, Eric Campbell.

The adventurer (Charlot s’évade) 19 mn – avec Edna Purviance, Henry Bergman, Marta Golden, Eric Campbell.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1918

A dog’s life (Une vie de chien) 35 mn – avec Edna Purviance, Mut, Sydney Chaplin, Henry Bergman, Charles Riesner.

The bond – avec Edna Purviance, Sydney Chaplin, Henry Bergman, et Dorothy Rosher.
Mise en scène : Charles Chaplin.

Shoulder arms (Charlot soldat) – avec Edna Purviance, Sydney Chaplin, Jack Wilson, John Rand, Park Jones.

1919

 Sunnyside (Idylle aux champs) – avec Edna Purviance, Tom Wilson, Tom Terriss, Henry Bergman.
Mise en scène : Charles Chaplin.

 A day’s pleasure (Une journée de plaisir) 20 mn – avec Edna Purviance, Marion Feducha, Bob Kelly, Jackie Coogan, Tom Wilson, Babe London, Henry Bergman, Loyal Underwood, et Albert Austin.

1921

The Kid (le Kid, Le gosse) 52mn – avec Edna Purviance , Jackie Coogan, Baby Hathaway, Carl Miller, Granville Redmond.

The idle class (Charlot et le masque de fer, La classe oisive) 31 mn – avec Edna Purviance, Mack Swain, Henry Bergman.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1922

Pay day (Jour de paie) 24 mn – avec Phyllis Allen, Mack Swain, Edna Purviance, Sydney Chaplin, Albert Austin, John Rand, Loyal Underwood, Henry Bergman, et Allan Garcia.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1923

The pilgrim (Le Pèlerin) 47 mn (362 Mo MPEG)- avec Edna Purviance, Kitty Bradbury, Mack Swain, Loyal Underwood.

1921

The Nut – avec Douglas Fairbanks, Marguerite De La Motte, William Lowery, Gerald Pring, Morris Hughes Barbara La Marr.
Mise en scène : Theodore Reed.

1923

A woman of Paris (L’Opinion publique) – avec Edna Purviance, Adolph Menjou, Carl Miller, Lydia Knott, Charles French, Clarence Geldert.

1923

Souls for Sale – avec Eleanor Boardman, Mae Busch, Barbara La Marr.
Mise en scène : Rupert Hughes.

1925

The gold rush (La Ruée vers l’or) 1h09 – avec Georgia Hale, Mack Swain, Tom Murray.

1928

The circus (Le Cirque) 1 h 08 – avec Merna Kennedy, Allan Garcia, Harry Crocker, Henry Bergman, Stanley Sanford, George Davis.

1928

Show People (,) – avec Marion Davies, William Haines, Dell Henderson, Polly Moran, Harry Gribbon, Sidney Bracey.
Mise en scène : King Vidor.

1931

City lights (Les Lumières de la ville) – avec Virginia Cherrill, Florence Lee, Harry Myers, Hank Mann, Eddie Baker, Tom Dempsey, Eddie McAuliffe.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1936

 Modern times (Les Temps modernes) 1h23- avec Paulette Goddard, Henry Bergman, Stanley J. Sanford, Chester Conklin, Wilfred Lucas.

1940

The great dictator (Le Dictateur) 2h 06mn – avec Paulette Goddard, Jack Oakie, Henry Daniell, Reginald Gardiner, Billy Gilbert.

1946

Monsieur Verdoux (Comedy of murders) – avec Martha Raye, Isobel Elsom, Marilyn Nash, Robert Lewis, Mady Correl.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1952

Limelight (Les Feux de la rampe) – avec Claire Bloom, Buster Keaton, Sydney Chaplin, Normand Lloyd, Marjorie Bennett, Wheeler Dryden.

1957

A King in New York (Un Roi à New-York) – avec Maxine Audley, Jerry Desmonde, Oliver Johnston, Dawn Addams.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1967

 A Countess from Honk Kong (La Comtesse de Hong Kong) avec Sophia Loren, Marlon Brandon, Sydney Chaplin, Tippi Hedren, Pactrick Cargill, Margaret Rutherford, Geraldine Chaplin.
Mise en scène : Charles Chaplin.

1975

The Gentleman Tramp – Compilation documentaires, avec de nouvelles scènes de Chaplin dans sa maison suisse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.