Coupe du Monde : une équipe de France mode Schumacher

L’équipe de France est maintenant en ¼ de finale, beaucoup s’en réjouissent, occultant, chauvinisme chevillé au corps, des faits inadmissibles sur un terrain de football. On avait critiqué jadis l’attentat de Schumacher sur Battiston, puis le comportement de Jong, lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud… Et pas un mot ou presque sur nos Saints doux bleus au Brésil.
Vouloir gagner au prix de tous les coups bas est indéfendable. Certains joueurs auraient dû être exclu sur le champ ou bien écoper de plusieurs matchs de suspension. Il n’en a rien été… Tiens, un papillon !
Sur le plan du jeu, les lignes ont bougé. L’Allemagne d’aujourd’hui ressemble à la France des Platini et Bossis, basé sur un jeu offensif, porté par un bon état d’esprit vis-à-vis de l’adversaire, contrairement à cette équipe de France qui ressemble à l’Allemagne que l’on a connu, violente et calculatrice.
Des coups de coudes dans la gueule, personnellement ça ne vaut pas moins qu’une morsure, c’est même risquer la pose d’un implant.

Petit rappel des faits depuis le début de cette Coupe du Monde :

France-Suisse

Coup de pied d’Olivier Giroud dans la tête de Steve von Bergen. Résultat : fracture de l’os orbital avec passage au bloc opératoire.

France – Équateur

Mamadou Sakho assène un violent coup de coude à Oswaldo Minda. Il aurait du être exclu tout comme Olivier Giroud qui en avait assené un à Gabriel Achilier un peu plus tôt. Belle état d’esprit !

France – Nigeria :

Énorme faute de Blaise Matuidi sur Ogenyi Onazi : cheville en vrac, un pied dans le plâtre…
Encore lui ! Après le match contre l’Équateur, Giroud y va d’un nouveau coup de coude sur Obi Mikel.
Ceinturage de Patrice Evra en pleine surface et pas de penalty.

Conclusion

Cette équipe de France ne me fait pas plus rêver que l’Uruguay ! Autant «d’attentats» en 3 matchs, c’est du rarement vu. Que dirait la presse si les Pays-Bas ou l’Argentine s’étaient comportés de la sorte… en espérant que la France montre un autre visage en 1/4 de finale !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.