Dico audiovisuel lettres E à H


Effets vidéos

Les effets vidéos sont généralement réalisés après le tournage, en post-production. Un logiciel de montage comme Final Cut Pro propose un grand nombre d’effets vidéos.

Ellipse

c’est un effet narratif qui consiste à ne pas décrire ou montrer un moment de l’action. L’imagination du spectateur remplie cette intervalle temporel.

Flash back

C’est une expression anglaise qui signifie « retour en arrière ». Le flash-back s’inscrit comme une interruption dans le déroulement chronologique d’un film en rappelant un moment du passé.

Freelance

En anglais Freelance désigne une personne qui travaille à son compte. En général le freelance prospecte auprès des sociétés de production afin de planifier ses activités pour l’année suivante. Aujourd’hui de nombreux freelance optent pour le portage salarial afin de bénéficier de la protection des salariés.

Figurants au cinéma

Un figurant est une personne qui apparait dans un film sans avoir de texte à dire. Il peut faire partie d’une foule, de la clientèle d’un restaurant… Être figurant est intéressant lorsque l’on veut observer la façon dont un tournage se déroule.Stage vidéo

Focale (distance focale d’un objectif)

Distance qui sépare le centre optique de l’objectif de la surface sensible (la pellicule ou le capteur), réglé sur l’infini.
Plus une focale est longue et plus l’angle est étroit. La distance focale est exprimée en mm. Lorsque l’on parle de distance focale, on désigne la distance focale d’un objectif. Pour un film au format 24X36, la distance est de 50mm pour un objectif normal. Pour les caméra vidéos, on utilisera toutes sortes d’objectifs : grand-angle, longue focale…

Fondu au noir

Procédé utilisé au montage pour obscurcir l’image progressivement jusqu’au noir.

Fondu enchainé

Au montage technique qui consiste à effacer une image progressivement au profit de l’image suivante, le tout en surimpression.

Format des pellicules

Lorsque l’on parle de format de pellicule, on indique en fait sa largeur utilisée au tournage et en projection. Le format le plus utilisé au cinéma est le 35 mm, le 70 mm étant beaucoup plus cher. Le 16 mm est un format aujourd’hui dédié aux téléfilms. Il existe d’autre formats : le 8 mm et le super 8 mais ils sont surtout destinés aux amateurs.

Gaffer

En anglais, désigne le responsable de l’appareillage électrique et de l’éclairage lors d’un tournage.

Gobo

Un gobo est un disque en métal ou en verre découpé. Placé devant un projecteur, il projette une forme lumineuse.

Grain (image)

Lorsque l’on agrandit l’image d’une pellicule on voit apparaitre un grain. Sur une image vidéo ce sera son équivalent : le pixel.

Générique

Le générique a pour objectif de présenter en début et en fin de film l’équipe qui a participer à sa réalisation. Certains génériques sont de véritables œuvres cinématographiques. En générique de fin, on retrouve parfois le making off du film.

Genres cinématographiques

Consiste à mettre un film dans une catégorie : thriller, passion , western, action, horreur, fantastique, comédie, indépendant…

Guest star

Petit rôle joué dans un film par un invité vedette, souvent à titre exceptionnel. Exemple : Sylvester Stalone dans Taxi 2.

Hors champs

Espace invisible situé en dehors du champs de la caméra. Espace actif tout de même car il met en scène les entrées et sorties de champs effectués par les comédiens.

Gamma

Le gamma représente le niveau de contraste des tons moyens d’une image. C’est la dynamique du milieu de l’image. Le niveau de gamma est indépendant de celui du blanc et du noir.

Gélatine – Éclairage

Ce sont des filtres de couleur que l’on installe sur les volets des projecteurs à l’aide de pinces en bois. Ils ont été réalisés pour résister à la température des projecteurs. Certaines gélatines (bleu) transformeront une source de lumière artificielle en lumière du jour, d’autres serviront à la tamiser (spoon), etc.

 Gif (Image)

Le Gif (Graphics Interface Format) est un format d’image bitmap très léger, compressé en 256 couleurs avec une profondeur de 8 bits. Elle est très utilisé car elle permet via un logiciel comme Photoshop de réaliser des images transparentes qui se fondent parfaitement dans des pages web par exemple.

HD Ready

Un téléviseur HD Ready convertira les images reçues en haute définition afin de les afficher en mode standard.

Hd Ready est un label de qualité EICTA (European Industry Association for Information Systems, Communication Technologies and Consumer Electronics).

Pour l’utiliser le fabricant doit s’engager à respecter les règles qui sont les suivantes :

– proposer 720 lignes d’affichage minimum.
– proposer des connecteurs analogiques YPbPr ou numériques DVI ou HDMI.
– Accepter les formats vidéo en 1280 x 720 à 50 et 60 Hz en progressif (720p), ou en 1920 x 1080 à 50 et 60 Hz en entrelacé (1080i).
– proposer des entrées DVI ou HDMI compatibles avec la protection HDCP.

* Seuls les écrans garantis Full HD disposent d’une définition de 1920 x 1080 pixels leur permettant de restituer pleinement des signaux 1080i.

HDTV – Télévision haute définition

HDTV signifie (High Definition TeleVision) télévision en haute définition. C’est à la fois un logo et un label qui fut lancé au mois de Juin 2005. Le HDTV permet aux consommateurs d’identifier un signal HD à travers un lecteur ou un enregistreur de disque.
Le logo HDTV sera donc affiché sur ces différents supports. Le HDTV comme son nom l’indique ofre une résolution plus élevée que les images en définition standards telles que les diffusent le NTSC (720X480) et le PAL (720X576).
Une résolution standard pour la haute définition est en train d’apparaître : le 1980i. Comparé à une image Pal (625 lignes dont 580 visibles), le HDTV a une double résolution horizontale et verticale, par conséquent une image en 1080i aura une image quatre fois supérieure à un DVD PAL.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *