Élection présidentielle 2017 : revue de presse


Bientôt une nouvelle élection présidentielle et son lot de « petits meurtres en amis ». Voici un état des lieux qui me conforte dans le « tous les mêmes »:

Pénélope Fillon attaché parlementaire, soit 500 000€ en huit années de service. C’est un strike au bowling.

François Fillon en parangon de la vertu, preux cavalier de La Salle, défendant sa Marie de La tour (qu’ils me passent dessus d’abord… ) lors de son discours à La Villette.  Digne de Martin Luther King :

« Je veux que votre clameur franchisse les murs de cette salle… Haussez le ton, haussez la voix, qu’ils comprennent que rien ne peux stopper un peuple qui se dresse pour sa fierté ».

Le moment est intense, la salle se lève aux cris de « Fillon président ». Puis de poursuivre :

« Je viens de loin, et on ne m’intimidera pas… Depuis le début Pénélope est à mes côtés (la foule scande alors Pénélope, Pénélope)… elle est à mes côtés avec discrétion, avec dévouement, j’ai construit mon parcours avec elle, nous n’avons rien à cacher …».

Puis le clou du discours, trémolo dans la voix… Digne de la plus belle commedia dell’arte (l’instant replay se situe à 3mn 10s) :

« Nous n’avons qu’un seul compte… au Crédit Agricole de Sablé-Sur- Sarthe ».

Attention Chef-d’œuvre ! J’ai failli verser une larme sur le : « Au Crédit Agricole ». M’suis dit, ils ont coulé le compte, y a du découvert.  Va tous falloir se faire les fonds de poche pour sauver le commandeur de la patrie (sont passés où, les 500 000€ ?).

Puis le poilu se ressaisi : « moi je n’ai peur de rien, j’ai le cuir solide, si on veut m’attaquer, qu’on m’attaque droit dans les yeux, mais qu’on laisse ma femme en dehors de ce débat politique…».

Décryptage : le salaire moyen d’un assistant parlementaire à l’assemblée nationale, c’est 1500€/mois. Lorsque Fillon martèle que sa femme, en toute discrétion, à construit ce qu’il est devenu (son parcours politique) et bien prenons un arrêté, type « loi Bosmann » (football) : Que toutes les femmes qui ont participé à la construction de leur moitié, soient rémunérées en tant que femme de.. et inversement. Bien Heureux que les couples se construisent à deux.

Passons à Macron, ce jeune loup au look de trader. J’ai lu sur le site Atlantico : « Quand Macron dépensait 120 000€ en 8 mois pour ses repas en bonne compagnie ». Un petit four ou une coupe de Moët et du con ?

Puis à Hamon… Lui, il a fait toute sa carrière en politique. Attaché parlementaire, conseiller municipal, régional, député, ministre délégué, ministre… Il vit pacsé avec une cadre supérieure de Louis Vuitton Moêt Hennessy (LVMH), firme numéro 1 mondiale du luxe.

Décryptage : Devrait être interdit de fonction politique, toute personne n’ayant pas travaillé au moins 10 ans en entreprise. Un pingouin doit coller à la réalité du terrain !

Mélenchon… Un cas d’école ! Du bon saucisson bien de chez nous, piquant à souhait. Comme les autres, il enquille les postes pour rester dans la place. Conseiller municipal, conseiller général, ministre délégué, sénateur, député européen. S’il fa fondé le Front de gauche, il ne faut occulter que dans les années 80, il était un des principaux dirigeants mitterrandistes de la fédération de l’Essonne.

Décryptage : que vaut sa parole ? Du blabla à 10 centimes le mot. Vous insérez la pièce dans le jukebox et il en ressort une belle mélodie. Vous me direz quoi de plus normal, un homme politique justifie son salaire à ce qui sort de sa bouche.

Mélenchon, c’est le moulin de l’Essonne ! On en attend pas plus, étant donné qu’il n’en ressortira jamais rien… Mélenchon, un salaire somme toute confortable pour être à l’affut, près à bondir. Mélenchon c’est : « attendez vous allez voir. »…
Je vous prédis un truc : jamais il n’acceptera la main tendu de Hamon et pourtant, ils sont de la même famille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.