Élections présidentielles : le phénomène Macron


Cette élection est passionnante car elle est le reflet des changements qui s’opèrent dans notre société. En réponse à ce peuple devenu moins bête car mieux informé s’oppose une classe politique décomplexée dans son américanisation, usant des mêmes artifices qu’outre-Atlantique pour imposer au forceps, l’univers de la finance en tête de gondole.

L’effet de levier en politique

Des montres et costards à plus de 20 000 € d’un côté, et de l’autre, le phénomène Macron, 39 ans, apparu tel un nouveau produit bancaire sur le marché et doté d’un effet de levier jamais rencontré en politique.

Car à peine candidat, il devrait logiquement ramasser la mise à travers les dividendes que bon nombre ont placé en lui.
Macron ou l’effet hypnotique de Kaa (le livre la jungle), passant la classe politique au bain révélateur et dont les ralliements dévoilent la vrai nature. De la droite à ces « traîtres à la gauche », de Cohn Bendit à Hue en passant par Le Drian.

Macron ou le coup-de-poing des technocrates de Bruxelles pour mettre KO le Parti socialiste et les Républicains, soldant ainsi cette pénibilité en politique que symbolisaient Mitterrand ou Seguin. De la stratégie de la patience faisait l’homme d’état.

Mutation politique

Que faut-il penser de cette mutation politique ? Ce sera aux français d’en apporter la réponse. S’ils souhaitent un changement radical avec les politiques précédentes (à titre personnel, je n’y crois pas), ils éliront indistinctement Le Pen ou Mélenchon. S’ils souhaitent un peu plus de Maastricht, ils iront vers Macron.
Macron
Pour les autres, Dupont-Aignan, Artaud, Poutou, etc., ce sont des « sous-produits », les médias leur préférant les grosses enseignes qui les sponsorisent. Le grand débat du 20 mars 2017 sur TF1, inspiré des TV US en est la preuve formelle.

Aujourd’hui plus que jamais, dans une société peopolisée, pour comprendre un homme politique, regardez sa femme. Observez l’épouse d’Emmanuel Macron, look Santa Barbara, made in USA ! À la façon dont elle couve son poussin, vous voyez qu’il n’est pas encore sorti du nid. Pouvons-nous laisser le destin de notre pays à un jeune pubère ?

Personnellement, je n’ai aucun conseil de vote car je suis apolitique. J’observe tout cela à la façon d’un entomologiste qui étudie son espèce d’insectes préférée.

Une chose est certaine, cette élection fera date, car elle intervient à un moment clé du destin européen.

Partage inégale des technologies

Si la classe politique se dissocie des lobbies, prend en considération les souffrances de la société, invente une nouvelle forme de gouvernance à partir des évolutions technologiques qui devraient dans l’absolu, nous permettre de travailler moins pour gagner plus, elle aura une chance de sauver ses meubles.

Dans le cas contraire, elle franchira le point de non-retour. Car elle ne peut plus perpétuer ces vieilles recettes économiques, basées sur le complexe militaro-industriel qui avait peut-être sa raison d’être à la moitié du siècle dernier, mais plus aujourd’hui.

2017 devrait être 2001 l’odyssée de l’espace plus seize unités de temps, s’inscrire dans la réalité du futur au présent.

L’émergence des énergies renouvelables, de la permaculture basée sur l’expérience de la « ferme du bec », doit offrir à tous, à moyen terme, la quasi gratuité de l’électricité et des légumes.

Les techniques de construction de maisons passives de type Popup House pourraient offrir un toit à chacun a un coût dérisoire. Malheureusement les lobbies financiers sont là pour freiner le progrès et les bénéfices que la société pourrait en tirer.

Si la colère pointe, c’est parce que le gens ne sont point aveugles. Ils constatent toutes ces évolutions s’en réellement en bénéficier alors qu’elles devraient largement contribuer à leur qualité de vie, et pourtant… l’eau, l’électricité, le prix de l’immobilier… Tout est devenu plus cher sans raisons objectives. Ce mensonge ne peut plus durer.  
   

La technique des popup house

Permaculture : La ferme du Bec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.