Obésité : un problème mondial


Voici un article écrit il y a quelques années (2006), repris de notre ancien site Biofeeling.com. Il serait intéressant de le réactualiser afin de faire un point sur l’évolution ou la réduction de ce problème de santé majeur qu’est l’obésité. Qui s’y colle ?

Voir si les politiques gouvernementales en matière d’alimentation ont porté leurs fruits. « 5 fruits et légumes par jour… », disait-on…. Est-ce que l’essor de la bio et de la mode vegan ont eu des effets positifs sur la réduction du surpoids à travers le monde ? Les mentalités ont-elles changées ? Bien des questions en suspens !

Obésité et surpoids dans le monde

Le monde serait-il obèse ? Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que plus d’un milliard d’adultes était victime d’excès pondéral. De cette étude, il en résulte qu’au moins 300 millions d’adultes sont obèses.

Une personne est considérée comme telle lorsque son indice de masse corporelle (IMC), calculé en divisant son poids (en kg) par le carré de sa taille (en mètre), est supérieur à 30. Elle est donc bien trop grosse si son IMC est compris entre 25 et 30.Nourriture trop grasse

Aux États-Unis, 30% des adultes sont considérés comme obèses, soit environ 60 millions de personnes. En Europe, la Grande-Bretagne arrive en tête avec 23% d’obèses suivis par l’Allemagne : 12%.

La France compte 5,9 millions d’obèses, soit 2,3 millions de plus qu’il y a 9 ans selon une enquête rendue public en septembre 2006.

Inquiétant : l’obésité progresse chez les enfants avant l’âge de 5 ans. Aux États-Unis, un enfant sur 5 sera obèse en 2010.

Comment devient-on obèse ?

L’obésité est la conséquence d’une nourriture trop riche en sucres et en « mauvaises graisses« , souvent combinée à une activité physique réduite. Les conséquences peuvent être graves : problèmes cardiovasculaires, hypertension, etc.
Des activités physiques et repas équilibrés peuvent palier au problème d’obésité. Demandez l’avis de votre médecin traitant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.