Ginkgo biloba : la plante de la mémoire

Famille des ginkgoales

Le ginkgo est le plus ancien de tous les arbres. Il est apparu il y a 200 millions d’années sur terre, au même moment que de très nombreux animaux préhistoriques.

Les origine du ginkgo biloba

Son nom vient du mot chinois « yinshing » qui signifie  » abricot argenté « . Le terme latin « biloba » désigne les feuilles dont l’aspect ressemble à la forme d’un cœur humain. La présence du ginkgo biloba remonte à la période Ginkgo fruitsmésozoïque. Il est le seul survivant de la famille des ginkgoacées.

On le rencontre à l’état sauvage en Chine, au Japon et en Corée, mais il fut un temps présent en Amérique du Nord et en Europe durant l’ère glaciaire. Ce sont les changements climatiques successifs qui ont fini par avoir raison de sa présence sur une grande partie de la surface de la terre.

Un arbre majestueux

Les ginkgos peuvent atteindre 37,2 m de haut et mesurer jusqu’à 1,2 m de circonférence. L’arbre femelle est reconnaissable à son sommet pointu en forme de pyramide tandis que l’arbre mâle a une couronne plus large.

Son écorce est de couleur brune foncée, d’apparence rugueuse et accompagnée de fissures. Ses feuilles sont en forme d’éventails, munies de longues tiges. Elles changent de couleur selon les saisons. Vertes claires au printemps et en été, de teinte jaune-or à l’automne.

Le fruit du gingko offrent un parfum très agréable. Il contient une graine comestible que l’on retrouve sur les étals des marchés asiatiques.
La longévité du ginkgo pourrait en partie expliquer sa remarquable résistance aux maladies, aux pollutions diverses et aux dommages causés par les insectes.

En Chine, le ginkgo a longtemps été considéré comme un arbre sacré. Il était cultivé dans les jardins des temples sous le nom de Bai Gou.
Le ginkgo fut introduit en Europe en 1730 puis en Amérique du Nord à partir de 1784. Il était utilisé comme plante ornementale dans les jardins exotiques, notamment dans la région de Philadelphie.

Feuilles sechéesDes vertus médicinales ancestrales

Les vertus curatives du ginkgo ont été mentionnées 2800 ans avant J.C. dans le plus vieux ouvrage chinois de médecine traditionnelle.

Au Japon, les graines de ginkgo étaient traditionnellement proposées aux invités, en accompagnement des boissons alcoolisées.

À ce propos, une étude clinique à démontré qu’un enzyme présent dans la graine de ginkgo avait le pouvoir d’accélérer le métabolisme de l’alcool dans l’organisme, appuyant ainsi cette coutume populaire.

Durant des centaines d’années, les extraits de feuilles ont été utilisés pour traiter les allergies, les crises d’asthme et la bronchite. En médecine chinoise, on l’utilise comme tonique cardiaque.

À savoir : l’extrait de Ginkgo est le premier remède naturel à être proposé sur ordonnance en Allemagne.

Le ginkgo biloba en phytothérapie

Aujourd’hui, le gingko est cultivé pour ses propriétés thérapeutiques multiples. Ce sont les feuilles fraîches ou sèches ainsi que les graines qui sont employées à des fins médicinales.

Le Ginkgo agit comme un stimulant du système circulatoire. C’est un tonique veineux recommandé lorsque le débit sanguin est restreint.
En Allemagne, les médecins prescrivent l’extrait de ginkgo dans le traitement de la maladie de Raynaud. Il est également utilisé en cas de claudication intermittente, un symptôme qui se traduit par des crampes douloureuses au niveau des muscles du mollet et dans la jambe, altérant la capacité de marcher correctement.

En Allemagne, les phytothérapeutes recommandent l’ingestion d’extraits de ginkgo dans le traitement des ulcères de la jambe et des varices.

    • L’ extrait de feuille séchée renforce les capillaires sanguins à travers toutes les parties du corps.
    • L’extrait de ginkgo agit efficacement dans l’élimination des radicaux libres de l’organisme.
    • Son action est reconnue dans le traitement des syndromes prémenstruels.

Automne

Plante de la mémoire

L’extrait de ginkgo est particulièrement recommandé aux personnes âgées, car il améliorerait l’oxygénation du cerveau.
Il est donc indiqué pour améliorer la mémoire et la concentration.
L’extrait de ginkgo peut par ailleurs soulager les personnes souffrant de maux de tête, de sinusite et de vertige.

En phytothérapie, l’extrait standardisé de ginkgo biloba est généralement proposé en cure de 12 semaines.

Principaux constituants connus

Les principaux constituants présents dans le ginkgo sont les ginkgolides. D’autres composés phytochimiques entrent dans sa composition : les flavonoïdes, les bioflavonoïdes, les proanthocyanidines, diterpènes, trilactoniques, bilabolide, un trilactonique sesquiterpène.Ginkgo ville

Le ginkgo en résumé

Le gingko Biloba a été découvert en 1690 au Japon par le botaniste allemand Engelberg Kaempfer. Son utilité est reconnue dans de nombreux domaines grâce à sa richesse en flavonoïdes qui a un effet protecteur contre les radicaux libres.

Pour les asiatiques, le fruit entier a des vertus expectorantes et sédatives. En Europe, l’utilisation des feuilles est traditionnellement utilisée pour améliorer la circulation sanguine (tonus veineux, diminution de la perméabilité capillaire) et la mémoire.

Troubles de la sénescence : modification de l’humeur, perte de mémoire.

La Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l’extrait normalisé de feuilles de ginkgo comme traitement adjuvant des symptômes des démences d’origine vasculaire ou dégénérative : pertes de mémoire, troubles de l’attention et la dépression, troubles liés à la résistance artérielle périphérique.
La Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l’extrait normalisé de feuilles de ginkgo pour soulager les acouphènes.

Parties utilisées
En Asie : le fruit entier depuis plus de 5 000 ans, sa pulpe, les feuilles.
En occident : seulement les feuilles.
Nom(s) anglais
Ginkgo, Maidenhair Tree.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.