Petite histoire de l’Internet jusqu’au Web


Et tout commença en pleine guerre froide…

La genèse de l’Internet remonte à… 1957, L’Union Soviétique lançait le premier satellite Spoutnik en orbite dans l’espace. Une révolution scientifique qui déclenchera le top départ de l’utilisation des nouvelles technologies, en pleine guerre froide avec les États-Unis.

Une année plus tard, en réponse à ce premier satellite, le président américain Eisenhower créera la NASA (National Aeronautics and Space Administration) et la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), parrainée par le département de la Défense.

Cette dernière mettra au point un réseau informatique permettant de connecter des ordinateurs dans le but de contrôler les radars de défense aérienne. Le concept étant de pouvoir se dispenser des réseaux de communication dits classiques.

Dans l’hypothèse d’une destruction de leurs infrastructures par une arme nucléaire, ils avaient imaginé un système de routage sous forme de  paquets cryptés qui, une fois réassembler seraient en mesure de délivrer un message X ou Y. Cette technologie (naissance d’Internet) commença naturellement à intéresser la société civile, dans une optique de partage de l’information.

C’est véritablement à partir des années 70 que le système progressa à travers le projet ARPANET. Il permit de connecter 4 hôtes parmi lesquels, l’Institut de recherche de Stanford (SRI), le Carnegie Mellon University, et l’Université de Californie à Berkeley.

Internet et le premier émail Internet

En 1971, le premier courrier électronique qui fut envoyé à travers ce réseau contenait un message quelque peu rudimentaire : « qwertyuiop« . Il reprenait les premières lettres du clavier AZERTI en version anglophone (QWERTI).

L’année suivante, Ray Tomlinson fera adopter le signe @ afin de faire le lien entre la personne physique et l’interface technologique.

À partir des années 1980, le système de mise en réseau connut un véritable essor. Tom Jennings créera un système de bulletins d’information locale diffusé via Fidonet, le principe étant d’utiliser des lignes téléphoniques classiques reliées à des modems.

Les première brique de L’Internet

En 1985, La National Science Foundation Network posera réellement les bases du Web tel que nous le connaissons aujourd’hui, notamment en créant une infrastructure permettant d’interconnecter l’ensemble de la communauté universitaire américaine.

C’est durant cette période (1983) que naîtra le protocole de communication plus communément désigné par TCP/IP.

L’un des personnages clé et principal contributeur de ce nouvel environnement sera Jon Postel, fondateur de l’IANA et qui se servira de ce protocole pour créer le principe des adresses IP, précurseur des noms de domaine.

  Entre 1981 et 1989, le nombre d’ordinateurs connectés à Internet est passé de 300 à 90 000. Le principal acteur de l’époque est le laboratoire Bell, géré par le leader américain des télécommunication, AT&T qui explorera les potentialités de la mise en réseau via UNIX.

Des étudiants de l’Université Duke en Caroline du Nord prendront le relais et développeront une version modifiée de ce protocole qui conduira à la création de USENET.

EN 1989, un anglais Tim Berners-Lee place véritablement Internet dans l’ère moderne en mettant au point un protocole basé sur l’hypertexte ou la possibilité de mettre un lien à l’intérieur d’un texte. C’est l’invention du World Wide Web désignant la racine WWW, plus communément appelée toile d’araignée.

Une concurrence entre acteurs majeurs

À partir des années 1990, nous entrons véritablement dans l’ère des navigateurs Web qui engendrera une concurrence acharnée entre les différents acteurs de l’époque pour avoir le monopole de l’accès à Internet.

Parmi-eux : Microsoft, Netscape, AOL… Jusqu’à l’avènement du moteur de recherche : Google en 1998. Il coïncidera avec la création de L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) pour l’attribution des noms de domaine. Une façon de réglementer les .com et .net, apparus en 1985.

Des offres et nouveautés sans cesse renouvelées : tablette, smartphone, 3G, 4G…

Aujourd’hui, Le Web fait parti du paysage quotidien grâce à des offres de plus en plus compétitives de la part des FAI (Fournisseur d’Accès Internet).

Chaque jour les débits sont de plus en plus élevés.  la 3G puis la 4G sont apparus, optimisés par la multiplication des antennes Wifi.  Aujourd’hui, tout le monde à une tablette ou un smartphone. Cette surenchère permanente aura t-elle une incidence sur notre santé à plus ou moins court terme ?  

Un nouveau mot est apparu : électrosensibilité. Il désigne une personne particulièrement sensible aux ondes électromagnétiques. 

Quelques termes liés à l’Internet historique

Netnews (ou Usenet) : un bulletin d’information diffusé en 1979 entre l’Université Duke et l’Université de Caroline du Nord et qui pourrait être lu par de nombreux utilisateurs. Cela a donné naissance aux « Newsgroups », basés sur un partage d’informations.

Telnet : protocole qui permet à un utilisateur à partir d’un ordinateur de se connecter a un serveur distant. Par exemple sur le port 23.

Gopher : développé par l’Université du Minnesota.  C’est un système de serveurs parallèles au Web permettant le partage de fichiers. Il fut très populaire à la fin des années 1980.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.