Johnny Hallyday, accident de car : nous rentrons dans l’hiver…


Johnny Hallyday ou le deuil imposé à tous

Bien entendu j’ai une petite pointe de tristesse pour l’homme, davantage que pour l’interprète dont je n’appréciais point la musique. Totalement ringarde à mes esgourdes… à partir des années 80. Question de goût. Des paroles plus débiles, c’est difficile. Allumer le feu oui… sauf en période estivale !
rock-attitude
Je n’ai donc pu compatir avec cette tristesse généralisée, conditionnée par 40 années de Showbiz imposé.  De Martin Dimanche à tous les dimanches c’est Drucker, ce sont toujours les mêmes qui on droit au micro, aux heures de grandes écoutes. Le constat est têtu : écouter de la soupe participe de la grande messe hebdomadaire.  C’est la dictature hexagonale du disque d’or à partir d’une brochette d’artistes VIP qui ne ferait pas long feu, hors de nos frontières ! Ailleurs, Johnny Hallyday est un illustre inconnu. Je lui préfère Elvis Presley le King ou Tom Jones qui eux, ont fait tombé toutes les barrières harmoniques… Pourquoi eux ? Écoutez plutôt…

 

 

 

 

Le baromètre en matière de musique de variété, c’est le classement de la France à l’Eurovision. Elle est située à sa juste place, aux yeux du monde. En queue de cortège. France : one point !

 

Classement français à l’eurovision

 

AnnéeInterprèteTitreClassementNb. de pts.
2004Jonatan CerradaÀ chaque pas15e40
2005OrtalChacun pense à soi23e11
2006Virginie PouchainIl était temps22e5
2007Les Fatals PicardsL’amour à la française22e19
2008Sébastien TellierDivine19e47
2009Patricia KaasEt s’il fallait le faire8e107
2010Jessy MatadorAllez Ola Olé12e82
2011Amaury VassiliSognu15e82
2012AnggunEcho (You and I)22e21
2013Amandine BourgeoisL’Enfer et Moi23e14
2014Twin TwinMoustache26e02
2015Lisa AngellN’oubliez pas25e04

 

Et puis quel matraquage sur toutes les chaînes d’info en continue ! Télé Johnny H 24, une semaine d’affilée. La dictature de l’émotion. Cela m’a fait penser au deuil national célébré dans certaines dictatures. Tristesse exacerbée par des pleureuses institutionnelles… professionnelles. Il est mort, pleurez donc et aux forceps ! Le temps s’est figé et plus rien d’autre ne doit exister.

Tout cela est révélateur d’un mal-être tricolore généralisé ! Si l’on prend un peu de hauteur, c’est en effet le deuil respectable de la  France (et de la Belgique, faut pas oublier les cousins…) d’en bas, à l’agonie à cause du chômage et interdite de cérémonie à l’intérieur d’une Madeleine remplie de chaises vides.
Un mal-être qui achève nos différences irréconciliables. Laissés sur la touche aussi, tous les musiciens qui ont fait sa musique et qui n’étaient pas des perdreaux de 5 semaines, guitaristes, bassistes, batteurs. Aucun média pour leur apporter la lumière. Ils se nomment :

Bernard Paganotti, Jean Pierre Martin, Marc Hemmler, Teddy Martin, Reggie Hamilton, Jannick Top, Claude Robin Djaoui, Georges Grenu, Nanette Workman, Abraham Laboriel Jr, Alain Hattat, Madeleine Bell, Juanita Franklin, Pierre et Jacques Ploquin, Michel Amsellem, Gérard Mondon, Tommy Brown, Pat Donaldson, Pierre Billon, Jean Mora, et bien d’autres… 

« Noir c’est noir » restera à mon sens la meilleure chanson de Jean-Philippe le belge !

 

Accident d’un  car scolaire à Millas dans l’Aude

Comment ce drame a t-il pu se produire ? C’est effroyable car tellement stupide de mourir percuté par un train… dans un car !
D’un côté la SNCF affirme que les barrières étaient baissées puis l’on apprend par la conductrice que celles-ci étaient bien relevées. Qui croire ?
Cet horrible fait divers m’interpelle car comme pour beaucoup de français, ma fille prend  un car scolaire tous les jours ! Voici quelques règles de sécurité que je m’applique lorsque je suis en voiture.

 

  • Je ne colle jamais la voiture qui me devance ! Relax Max et gare à l’effet accordéon ! imagine un chevreuil qui déboule et c’est la double percussion.
  • Je ne me stresse jamais à vouloir dépasser à tout prix lorsque je suis derrière un mou de la pédale. Cela stresse les passager(e)s qui m’accompagnent et cela ne sert strictement à rien. T’en dépasse une pour te retrouver scotcher derrière une autre. Pour un gain de temps minime à l’arrivée.
  • Je suis systématiquement vigilant même si j’ai la priorité. Combien de refus de priorité fatal ? 
  • À castres du côté de la route de Toulouse, je suis régulièrement amené à franchir un passage à niveau. Peu importe que les barrière soient relevées, je regarde à gauche et à droite si un train n’est pas dans le secteur.

Conclusion : au volant, si tu es du genre à insulter tout ce qui bouge, c’est que tu n’as rien compris à ta propre conduite, en voiture et en dehors. Un profil a t’encastrer dans un mur, un jour ou l’autre.

 

Nicolas Hulot et les moteurs de sa vie

Et bien, c’est la voiture, la moto et les bateaux qui en ont sous le capot. Notre ministre de la transition écologique aime tout ce qui vrombit.
Décompte de son parc motorisé digne d’un footballeur pro, rendu publique aujourd’hui :

6 caisses : une BMW à 25.000 €, une Volkswagen à 50.000 €, 2 Citroën, un Land Rover et une Peugeot Boxer.
Une moto BMW de 1998 et…. un scooter électrique pour montrer qu’il roule au vert, en ville.

signes extérieurs de richesse

Par contre, dès que tu as le dos tourné, les vacances de Monsieur Hulot c’est :

Je navigue avec un bateau… mais pas à voile et à vapeur ! Voyez l’engin :

Hors-bord Valiant de 7m50 équipé d’un moteur 225cv Verado-Mercury qui peut consommer jusqu’à 100 litres à l’heure à plein vitesse.

bolide des mers

Le près serré, Nicolas, connais pas ! Faites ce que je dis, mais ne suivez pas mon exemple. Faut-il en rire ou en pleurer ?
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *