Le mur des cons : donneurs de leçons, sauf pour eux-même…


Parce qu’ils trichent et donc… ils font partis du mur des cons !

Remonté, énervé, presque enragé. Ce billet sera complété au fur et à mesure des retours que j’aurai reçu et qui démontrera ce manque de savoir-vivre, de politesse et de générosité de la part de toutes ces personnes qui se revendiquent en .istes :

  • Écologistes, tiers-mondistes, anti ceci, nanti cela, contre la violence, le sexisme, pour les animaux, le partage des richesses, l’amour, l’amitié, la solidarité, contre les injustices, le chômage et la précarité, et blabla et blabla.

Tout ça pourquoi ? Juste pour un petit échange de lien…

Pour ceux qui connaissent un peu le Web, j’ai sollicité dans l’optique du démarrage de ce blog, un échange de liens avec des sites qui se revendiquaient des causes citées plus haut. Je me disais bien naïvement que ces agneaux, le cœur sur la main pour un monde plus généreux me donneraient un petit coup de pouce (et réciproquement bien entendu). Ni plus ni moins que de la solidarité basique, dénuée de tout coût financier.Le mur des cons

Solidarité ? Ah oui, pour les autres…

Il n’y avait donc aucune mendicité de notre part, juste écrire 3 mots qui renverraient l’internaute sur ce blog. Résultat : 50 mails envoyés quasiment aucune réponse. Pas même un retour du genre ; « non merci… ».

Cela me conforte dans l’idée qu’il n’y en n’a pas un pour rattraper l’autre. Tous pareils, de sinistres égoïstes qui gardent la misère à une distance hygiénique.

Qui s’entretiennent sur la pauvreté parce que c’est un bon fond de commerce, une bonne niche, mais dans la pratique, qui n’en n’ont cure.

Des sous-hommes et des sous-femmes qui ne prennent même pas une minute de leur temps à rien foutre, pour vous répondre. Tellement égocentrés sur leur bien-pensance. Et qui plus est, des psychorigides, des maniaques de la case. Obsédé par l’étiquette à vous coller dans le dos.
« À ben non Monsieur, désolé, vous n’entrez pas dans notre politique de blog »… Et ça se dit pour le partage et l’ouverture ? Pour l’accueil des migrants alors même qu’ils vous refusent 3 lignes + un petit lien sur leur propre blog. Sinistres escrocs !

Repérés à cent mètres

Dans la rue africaine ou sud-américaine, des bobos comme vous sont détectés instantanément. Parce que vous êtes des corps étrangers à leur paysage. Non pas à cause de la couleur de votre peau ou de votre tenue vestimentaire, mais par votre attitude naturellement précieuse et condescendante.

Un comportement et une façon d’être qui vous désigne comme étant ce que vous êtes véritablement. Un occidental à qui l’on souhaite faire les poches. Le pire, c’est que vous ne vous en rendez même pas compte. De la même façon que vous n’avez pas daigner nous répondre. Vous faites donc parti du mur des cons !

La leçon est retenue

Alors bien évidemment, sur extraverti.com, nous serons toujours combatifs vis-à-vis de cette bêtise et cette malhonnêteté crasse, mais toujours ouvert et à l’écoute. Nous répondrons systématiquement à toutes les personnes, ne serait-ce que par correction, et même si elles ont des avis totalement différents. La différence, c’est justement ce qui nous intéresse !

Merci tout de même, les moutons suiveurs, grâce à vous, notre philosophie s’affine chaque jour pour proposer autre chose qu’une escroquerie intellectuelle.

Maintenant le mur des cons qui sera agrémenté au fur et à mesure. À vous de juger !

Message n°1 : une revue qui prône la non-violence et l’écologie… À leur crédit, eux ont eu la correction de répondre !

Nous sommes allés sur votre blog.
Mais nous sommes avant tout une revue papier et, recevant de nombreuses demandes de blogueurs, nous ne relayons que les blogs liés à un mouvement collectif.
Bien à vous,

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *