Astuces remise en forme : l’art de bien bouger


La pratique du sport sans forcer

Roller, ski, vélo, course à pied, fitness : nos muscles sont souvent sollicités. L’important, c’est de ne pas forcer.

Sachez qu’une personne qui court 80 km par semaine n’est pas mieux protégé des maladies cardiovasculaires qu’une personne qui n’en court que 16. D’où l’importance de pratiquer des entraînements croisés (vélo, natation, musculation) afin d’éviter les blessures musculaires et le risque d’atteinte osseuse ou articulaire.Sport et santé

L’entraînement croisé limite le cumul d’ondes auquel les tissus sont soumis.

Le carburant du muscle, celui qui permet de faire se mouvoir le squelette, c’est le glucose, un des glucides autrefois appelé « hydrate de carbone ».

La consommation de miel, de fruits secs sucrés (dattes, figues, abricots secs…) augmente la glycémie, processus favorable à l’action musculaire.

Gérer sa respiration

Au cours de l’activité sportive, le travail des muscles et des poumons est concomitant. Lorsque l’effort physique est intense et soutenu, il peut parfois se produire un blocage respiratoire qui oblige à lever le pied.
Le sportif se retrouve alors en « dette d’oxygène ». Une situation où les poumons se mettent en hyperventilation, la respiration n’étant possible que par la bouche, la respiration nasale devenant insuffisante.
A savoir : les activités sportives favorisent la transmissibilité de l’influx nerveux et c’est celui-ci qui commande la mobilisation des muscles.

Séances sportives en altitude

De nombreux sportifs de haut niveau s’entrainent en montagne pour une bonne raison : l’oxygène est disponible en moindre densité et par conséquent le nombre de leurs globules rouges augmente. Lorsqu’ils redescendent en plaine, ils réussissent de meilleures performances.

Sport et digestion

Lors d’une activité sportive, les aliments sont mieux absorbés et transformés par la digestion. Le transport des nutriments obtenus est réparti plus efficacement vers l’ensemble des cellules de notre organisme. Celles-ci sont mieux oxygénées, la fonction respiratoire augmente, l’appareil cardiaque se renforce.

En conclusion, le sport, est un ensemble de facteurs à prendre en considération !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.