Menthe poivrée : une plante multi-usages

 Parmi les nombreuses espèces de menthes (plus de 25) , 5 sont couramment utilisées : menthe poivrée, verte, cultivée, pouliot, aquatique.
Ce sont des plantes vivaces connues pour leur odeur mentholée très forte. Ses tiges peuvent atteindre 1 mètre de hauteur et ses feuilles sont d’un vert foncé.

La menthe poivrée (Mentha piperita) est une plante vivace aromatique aux feuilles dentelées, accompagnées de très jolies fleurs violettes. Elle pousse principalement en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.
En aromathérapie, la plante est récoltée pour sa haute teneur en huile.

Zoom : 75% de la production mondiale de menthe poivrée est assurée par les Etats-Unis.Feuilles de menthe

Histoire

Les Assyriens et les Babyloniens se servaient de menthe pour combattre les digestions lentes, les Romains aromatisaient leurs sauces et leurs vins avec de la menthe.
Des feuilles séchées ont même été retrouvées dans les pyramides égyptiennes.

Au cours du XVIIIe siècle, la menthe poivrée était très populaire en Europe en tant que remède pour combattre les nausées, les vomissements et les troubles respiratoires.

En 1721, elle arrive même en tête de liste de la British Herbal Pharmacopoeia pour le traitement des coliques, gaz, rhumes et douleurs menstruelles.

Vertus de la menthe poivrée

Elle est rafraîchissante et relaxante avec un effet calmant sur les muscles, notamment en cas de crampes.

C’est la plante entière qui est utilisée pour ses vertus médicinales. Elle contient une huile volatile, des flavonoïdes, des acides phénoliques et des triterpènes.

Aromathérapie

La menthe poivrée est principalement cultivée pour son huile essentielle. Ses principaux principes actifs sont le menthol, le menthone et l’acétate de menthyle, une substance qui donne à la plante son arôme si particulier.

Multi-usages

En infusion, la menthe est digestive, rafraîchissante, elle donne du tonus, elle est utile contre les états de fatigue.
Sous forme d’huile essentielle, la menthe en usage externe est un excellent stimulant général, elle favorise la circulation sanguine. Elle est conseillée en cas de rhumatismes, tendinite, sciatique.

Astuce : une goutte de menthe poivrée sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer avant un rendez-vous donnera une haleine fraiche tout en agissant positivement sur votre foie.

Maux de tête

Selon une étude réalisée en Allemagne en double aveugle (1996), la menthe poivrée aurait un effet analgésique sur les maux de tête. Les résultats ont démontré que l’huile de menthe poivrée soulageait la douleur lorsqu’elle était appliquée sur la peau.

Astuce : si vous un mal de tête bénin ou que vous souhaitez vous relaxer, frottez vos tempes, front et arrière du cou avec une huile essentielle de menthe poivrée. Effet rafraîchissant sur la peau et relaxation des muscles crâniens garantie !

Sphère digestive

La plante est employée en cas de syndrome du côlon irritable, manque d’appétit, diarrhée, gaz, ballonnements, coliques, crampes et brûlures d’estomac. L’infusion de menthe poivrée stimule l’écoulement des sucs digestifs et la production de la bile, une substance qui participe à la digestion des graisses. Les composés de son huile essentielle ont un effet positifs sur les spasmes du côlon et les spasmes intestinaux.

La Commission E allemande E approuve la consommation du thé à la menthe poivrée contre l’indigestion.

Infusion de menthe

Voies respiratoires

La menthe poivrée est un excellent expectorant et décongestionnant. Elle est conseillée
dans le traitement de nombreuses affections respiratoires tels que la toux, l’asthme, la bronchite, la sinusite.

La menthe poivrée entre dans la composition de nombreuses préparations contre la toux, non seulement pour son agréable saveur, mais également pour les composés qu’elle contient. Ceux-ci augmentent la production de salive, réduisant ainsi considérablement le réflexe de la toux.

La Commission E allemande reconnaît sa capacité à réduire l’inflammation nasale passagère.

Effet relaxant

La menthe poivrée est un relaxant efficace, utile en cas d’insomnie et états anxieux.

De nombreux baumes à partir d’huile essentielle de menthe poivrée peuvent être utilisés en application pour soulager les douleurs musculaires, l’arthrite, les démangeaisons et les infections fongiques. La menthe poivrée permet également de réduire la transpiration en cas de fièvre.

Autres usages

La menthe poivrée entre dans la composition de nombreux produits : chewing-gum, bonbons, crème glacée, tabac, dentifrice, thés, boissons alcoolisées et autres digestifs.
Cosmétique : parfums, savons, parfums, rouge à lèvres…

En résumé

  • Antispasmodique digestif, propriétés antioxydantes. Le menthol est un décongestionnant nasal.
  • L’usage de la menthe poivrée est largement conseillé contre les troubles digestifs : ballonnement, digestion difficile, flatulences…
  • En usage externe : elle a une action adoucissante sur la peau, on l’emploi également en bain de bouche contre les affections buccales, en inhalation en cas de rhume.
  • La Commission E allemande, l’Organisation mondiale de la Santé et l’ESCOP reconnaissent les vertus de la menthe sous forme de tisane, pour soulager les spasmes gastro-intestinaux, les troubles digestifs mineurs et les symptômes du rhume.
  • Ils reconnaissent également ses bienfaits sous forme d’huile essentielle (voie externe) pour soulager les maux de tête, le rhume, certaines irritations cutanées, les douleurs musculaires et rhumatismales.

Parties utilisées
L’essence par distillation à la vapeur des feuilles et des sommités fleuries.

Principaux constituants connus
Un essence qui contient du menthol, des terpènes, des cétones, du tanin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.