Guide pratique sur le cholestérol


C’est un stérol d’origine alimentaire ! Le cholestérol est également synthétisé par l’organisme et donc en parti fabriqué par le corps lui-même. Il a des fonctions biologiques très importantes, il est un constituant des membranes cellulaires, précurseur des hormones stéroïdes.

Il est transporté dans le sang en étant lié à des protéines appelées lipoprotéines. Selon leur densité, les lipoprotéines déposent le cholestérol sur les parois des artères ( mauvais cholestérol – HDL ) ou l’enlèvent (bon cholestérol – LDL ).

Un taux de cholestérol dans le sang trop élevé (hypercholestérolémie) est un facteur de risque cardiovasculaire.

En résumé, le cholestérol est une substance grasse qui participe à la fabrication des cellules et des hormones. Le danger d’un excès de cholestérol dans le sang et sur les parois des artères peut engendrer l’athérosclérose.

Mauvais gras ?

La majeure partie du cholestérol présent dans notre organisme est fabriquée par notre foie, mais nous le puisons également dans les aliments tels que les œufs, les abats, le beurre, le lait.Choléstérol

Il sera par conséquent judicieux de manger moins gras. Cela ne veut pas dire se priver de graisses, mais de savoir les sélectionner :

• Les fromages et yaourts limités à 20 % de Matières grasses.
• Les poissons gras à raison de deux fois pas semaines : hareng, saumon, thon, sardine, mais également des coquillages tels que les moules.
Limitez les acides gras saturés en évitant de manger trop de charcuteries, viandes grasses telles que l’agneau, le porc, l’entrecôte.
Préférez des viandes blanches telles que le poulet, la dinde.
• N’abusez pas trop de beurre et de crème fraîche.
• Évitez les mauvaises graisses cachées dans les chips, les biscuits apéritifs, les mars, snookers, etc.
• Fuyez les produits dont la composition comporte le terme «matière grasse hydrogénée » et « graisses « trans », qui sont très nocives pour notre santé et notre système artérielle.

Le cholestérol : où le trouver

Le cholestérol est un élément des membranes cellulaires, particulièrement abondant dans les cellules nerveuses.

L’alimentation en apporte en moyenne 500 mg par jour. Une partie de ce cholestérol d’origine externe est détruite par les bactéries intestinales, une autre partie est éliminée à travers les selles.

Seule une fraction parvient jusqu’au foie. Celui-ci en assure la régulation métabolique.

Quelle que soit son origine, le cholestérol est métabolisé par le foie puis est transporté dans le corps par le sang.

On estime que le sang peut contenir sans risque pour la santé jusqu’à 2,5 g de cholestérol par litre. Au-delà de cette limite, il y a hypercholestérolémie, avec ses conséquences bien connues :

• Maladies cardio-vasculaires et athérosclérose.
• Il convient alors de limiter absolument la consommation d’aliments riches en cholestérol (régime anti-cholestérol).

En conclusion : le cholestérol ne doit pas être une obsession puisque nous en fabriquons naturellement, il suffit de gérer son taux à partir d’une alimentation équilibrée.

  
Teneur en cholestérol des aliments(en mg/100 g)

Cervelle de veau  1800 Fromage gras  150
Jaune d’œuf  1550 Crème fraiche  125
Foie d’oie  490 Fromage blanc 
à 45% de M.G.  125
Rognon de bœuf  420 Viande de bœuf  120
Rognon de veau  410 Viande de porc  100
Rognon de mouton  400 Lard  100
Rognon de porc  365 Jambon  100
Foie de veau  360 Saindoux  90
Foie de porc  340 Volaille  90
Foie de bœuf  320 Maquereau  80
Beurre  280 Hareng  80
Ris de veau  280 Viande de mouton  70
Cervelle de bœuf  240 Viande de veau  65
Langouste  210 Sole  60
Foie de poulet  200 Cabillaud  60

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.