Lettre de motivation, CV : trouver un emploi c’est pas gagné


Le piston c’est souvent le nerf de la guerre

Le marché du travail, une jungle remplie de demandeurs d’emploi qui s’entrecroisent, anonymes, une inondation de CV envoyés par mail ou par courrier, mais voilà… trouver un job sans piston, dans certains secteurs, tu peux te brosser.

CV trop long : un handicap

Même avec un parcours long comme le circuit de Magny-Cours,  ce sera une chance au tirage et le reste au grattage. Pôle emploi en remake du film « Cube » :  à s’encastrer la tête dans un mur.
Quelle est donc la stratégie de toutes ces sociétés qui soumettent leurs offres sur le Web  ? C’est aussi clair qu’un voyage en eau trouble…

Emploi déguisé en stage

Dans les domaines de la culture et de la communication,  c’est un moyen de trouver le perdreau des familles à prix hard discount. Un travail déguisé en proposition de stage ou la stratégie du bob o’ fish (menu macdo).  Entendez par là, l’approche bobo.
Celui qui a le pin’s « Aidons-les tous ! » accroché sur son revers de veste lorsqu’il est question de commerce équitable et qui de l’autre, dans la doublure, remet à la mode une forme d’esclavage que l’on croyait à jamais disparu. Germinal Reload 2017. Un constat têtu à l’épreuve de la réalité. CV et annonces emploi
Il suffit de passer en revue l’intitulé et le détail des offres d’emploi pour se rendre compte qu’au pays de « Boboland« , tu es corvéable à plein temps pour 554 € par mois. Malgré ton super CV.
Fais le calcul pour vivre avec cette somme à Paris, quoique….  si tu habite Paris, c’est forcément que tu es le fils de Bob et que tu ne dois pas avoir de problème de loyer pour accepter ce genre de propositions.
Cette « caste de la Com » ne prend même plus le soin de mentionner « stage » dans l’intitulé de ses annonces. Vous voyez ainsi fleurir   : responsable logistique et coordination, Web développer,  cadreur, monteur…
Quel morgue ! Il faudrait presque que tu les payes pour avoir l’honneur de travailler chez eux. Un nouveau statut est né : le stagiaire professionnel à plein temps.

Top annonces

 Voici quelques perles relevées sur le Web par votre fidèle serviteur.  Quid du CV ?  Afin d’éviter le duplicate content (Google), j’ai très légèrement modifier les tournures de phrases :  

Offre N°1

Cette boite que l’on appellera X demande un monteur vidéo – Graphiste… en stage.

Description du Poste
Faire du montage, réaliser des effets vidéos, maîtriser différent logiciels, être en mesure de filmer avec des caméras vidéo, des reflex de type 5D Canon, GoPro, mélangeur vidéo. Avoir également de très bonnes connaissances dans les formats vidéos et les codecs.
Être en charge de concevoir et de produire des supports de communication pour le Web tels que : bannières statiques ou animées, habillages de newsletter, émailing, conception et production de supports Com Print,  flyers, plaquettes de démarchage.

 Profil recherché
Un stagiaire sérieux, sens poussé de l’esthétique, créatif, force de proposition, capacité d’organisation, excellente culture général.

 Rémunération envisagé : minimum légal soit 554€ à la louche !

Lieu : 92

 Mon impression : cette société recherche l’homme complet, apte également à faire les sandwichs végan à midi et à passer le balais dans les bureaux après 20h. Donc,  saches que si t’embauches un stagiaire qui a toutes les compétences requises plus haut, tu te retrouves à être le stagiaire de ton stagiaire. Il n’a même pas commencé qu’il sait déjà tout faire.

Offre N°2

 Rédacteur Web…

Description du Poste
En charge de rédiger toutes sortes de contenus, communiqués de presse, édito, tout en étant en responsable de la communication Web :  blog, radio Web, réseaux sociaux…

Profil recherché
Aisances rédactionnelle, expression claire et synthétique, style attractif, être en mesure d’adapter son écriture à des styles et des contraintes spécifiques, capacité de recherche et de veille sur les évolutions du métier et de ses pratiques, sur les sujets traités. Savoir être, adaptabilité aux sujets imposés, au style normé lié à l’évolution du Web et de ses pratiques, etc.  

 Lieu  : Paris

 Rémunération : 554€

 Mon impression : t’embauches direct un journaliste qualifié, option historien du Web et tu auras toute la panoplie au tarif en vigueur. 

Offre N°3

 Au moins cette société annonce la couleur dans son intitulé : « Stage en communication cinéma ». Par contre question exigences, c’est « le jour le plus long » version remastérisée. CV inclus dans le pourboires.

Profil recherché
Animation réseaux sociaux, réflexion sur la stratégie de communication : objectif, positionnement, choix des canaux. Conception et création de contenus de communication, veille concurrentielle, modération de compte, bilan et reporting, gestion des partenariats média et hors média, approche des partenaires potentiels, gestion de projet.

Points forts
Excellente maîtrise, rédactionnel impeccable, orthographe irréprochable, sens de la formule et esprit de synthèse. Forte culture digitale et cinéma indispensable.
Maîtrise de la suite Office, gestion réseaux sociaux type Hootsuite, TweetDeck…  Photoshop.
Le stagiaire devra être  créatif, curieux, innovant, rigoureux, organisé, autonome. Aisance relationnelle.

Expérience : BAC+3 minimum en formation commerciale / marketing / communication

Rémunération : conventionnelle (554€ environs), frais de transport remboursés à 50%.

 Mon impression :   si tu es naturellement stressé, évites ce genre de boite. Par contre si tu sais faire ce qu’elle te demande, montes directement la tienne. Ton CV plaide pour toi !

Modèle de lettre de motivation… humoristique

Petit mendiant d’un emploi que tu n’auras jamais car même des énarques et des polytechniciens se retrouvent dans ta situation, je t’ai concocté un modèle de lettre de (sur)motivation (cible : 40-50 piges).
Tranche d’âge pour laquelle tu as 95% de chances de te prendre une veste en retour. Tu n’as donc rien à perdre. Seule une boite avec un DRH un peu perché tiltera sur le style de personnage qui se cache derrière le crayon. Exit le CV, il ne sert quasiment à rien.

 Mode d’emploi : remplaces ces expériences par les tiennes…

 
Trouver un emploiMadame, Monsieur, Mademoiselle… Toi qui est planqué derrière ton bureau à lire cette introduction : salut à toi !
J’ai toujours trouvé totalement débile l’idée même de la lettre de motivation et si elle devait se résumer à un message à faire passer, je choisirais la chanson de Zebda : « motivé ».

N’attends donc point de ma personne, ces formules à l’emporte-pièce :

– « Je souhaite relever de nouveaux défis. »… Genre ma seule aventure, c’est une croisière en Méditerranée !
– « Un profil dans lequel je crois me reconnaître. »… Style, il ne s’est toujours pas trouvé…
– « Collaborateur organisé, sérieux, autonome ». Ou comment se rendre avec une canne jusqu’au cimetière du Père-Lachaise !
– « En tant que client, j’ai eu l’occasion d’apprécier maintes fois la qualité de votre agence. »… Gros mensonge, il préfère celle qui est sur le trottoir d’en face.
– « Cette activité a renforcé mes qualités relationnelles, ma capacité d’organisation et ma résistance aux « coups de feu. »… Warning ! Coup d’état en préparation dans le service.

OK, je concède qu’il faut user de ces formules pour intégrer 90 % des entreprises, tendance constipées du mobile. Perso, je trouve ces messages désastreux tellement ils sonnent faux.

CV des familles ? Parles de toi comme si tu voulais pécho !

Maintenant pour parler de moua ! D’origine grec, j’en fais 15 de moins (Si tu es un vieux mais jeune dans l’âme et non l’inverse  (tentes une comparaison entre Jimmy Hendrix s’il était encore vivant avec des papys du même âge… le temps est relatif) :

J’ai donc pu assister au dernier concert d’Elvis Presley incognito tout en parcourant la France, un sac dans le dos. 
Si certains quinquas sont restés scotchés sur « Ma préférence à moi » de Julien Clerc, mon spectre musical va de System Of A Down (metal) à la techno suivi d’un passage obligé du côté de Robert Glasper. Lorsque je travaille, j’ai toujours un petit air en tête. 
Pour la question du coup de feu, là ça dépend ! Suis d’un naturel extrêmement paresseux et je n’apprécie pas trop la chasse au perdreau. Je règle donc tout au cordeau pour en faire le moins possible :

– « Le travail, c’est comme l’amour, si tu t’astiques avant… ça dure plus longtemps». Après avoir envoyé « du bois » je me la coule douce.

Comment me situerais-je dans ce panel des demandeurs d’emploi ? Multitâche. Manœuvre en intérim, peintre en bâtiment, plongeur dans un gastro…

Conseil : et à la suite, t’enfiles la liste de toutes tes expériences significatives, que ce soit en restauration ou en lustrage d’antiquités.

Mes passions ? Là, ça va être trop long. Un OVNI passe dans le ciel… ILS SONT LA !!! Tout m’intéresse, de l’infiniment petit à l’infiniment grand.
Voilà pour le topo sur ma personne au singulier. Maintenant peu importe que je ne corresponde pas au projet d’entreprise, au profil « transversal » recherché, on se sera bien marré !

Dévoiles ta vraie personnalité

Direction des ressources humaines, j’entends ton message d’investir sur les meilleurs dans le cadre d’un « Money Management » ultra serré,  par contre, évites ces slogans qui sonnent comme des coquilles vides :

La culture de notre marque est une culture de challenge, autant pour atteindre nos objectifs commerciaux, que de rendement, que d’endurance.
Nous travaillons en mode projet
– Nous sommes convaincus que le bien-être assure la performance.
– En donnant un sens au travail de chacun, nous suscitons l’engagement pour le projet de notre entreprise. Parce que l’humain est au cœur de nos préoccupations !

– Parce que ceci ou encore cela… Si vous faisiez véritablement ce que vous dites, vos bureaux ressembleraient à autre chose qu’à une salle des marchés !
Parce que sur les centaines de CV que j’ai envoyé pour tester la réalité du marché du travail, aucune société n’a daigné visiter cet humble site afin de se renseigner sur mon profil et mes offres de service. Statistiques à l’appui via AFS Analytics.

Sur ce, je vous mets une « date de fin de non recevoir » et je vous dis à la prochaine et en musique sur ma chaine Youtube !

Recruteurs :  demandez-leur pourquoi vous n’avez pas eu le job !

Vous avez reçu un retour négatif quant à votre candidature pour un emploi ? Voici un modèle de lettre que vous pourrez retourner à toutes ces entreprises qui n’ont point daigné vous faire un petit retour détaillée, ce qui aurait eu des vertus pédagogiques dans le cadre de votre recherche d’emploi.
Ces sociétés ne se rendent pas compte de la violence et du sentiment d’insécurité qu’elles occasionnent avec ces formules toutes faites : malgré tout l’intérêt que représente votre profil, j’ai le regret de
Multipliez par 50, 100 fois, cette phrase pour seul retour… alors que de son coté, le petit gars de la cité ou d’ailleurs, lui, il a pris le temps de rédiger un courrier en bonne et dû forme pour obtenir le poste. Et après, on lui demande de ne pas avoir la rage alors même qu’il se fait jeter sans l’hombre d’une explication ?
Ce genre de formule, c’est la violence du mur de votre barre d’immeuble qui vous retourne son propre écho.
Cela est d’autant plus criant lorsque ces fins de « non-recevoir » proviennent d’entreprises ou d’associations artistiques qui œuvrent soit disant pour les « banlieues » ou pour la promotion de la culture.

Bonjour,

Il est toujours fastidieux de rédiger un CV accompagné d’une lettre de motivation, et de se voir notifier une fin de non-recevoir expéditive non argumenté, généralement suivi de la même formule : « malgré tout l’intérêt que présente votre candidature, j’ai le regret de vous annoncer que vous n’avez pas été retenu pour cet emploi, ou… votre profil ne correspond pas exactement à celui que nous recherchons… ».

Soit ! Si ma candidature représentait un réel intérêt et afin de me perfectionner en vue d’obtenir le type de poste que vous proposiez, merci de me dire en quelques mots les qualités ou expériences que je n’avais pas pour satisfaire à votre demande. Cela me permettra de réduire le taux de retours négatifs.

Bien cordialement,

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *