Barcelone -PSG : et celui qui gagne à la fin est…

Improbable mais vrai et tellement prévisible ! D’un côté, un grand club, un vrai, Barcelone, doté d’une culture symbolisée par la Masia, son centre de formation et de l’autre, Saint-Germain-des-Prés à Paris, un club artificiel qui n’a que son portefeuille à faire valoir.

En football, l’argent ne suffit pas ! Il faut une philosophie en toile de fond pour que les émotions soient partagées. C’est tout ce qui a manqué à Paris hier soir. Un Paris sans chevilles ouvrières !

Est-ce que cette « franchise » est représentative du grand Paris et ses 7 millions d’âmes, soit autant que la Croatie et l’Arménie réunis ? J’en doute autant que naguère, avec le Matra Racing.
Barcelone

Pour la capitale, je rêve d’un club populaire, doté d’un vrai centre de formation. Car les « banlieues » regorgent d’innombrables talents qui ne demandent qu’à être détecté.

Le PSG d’aujourd’hui où quasiment aucun joueur français ne joue s’apparente à une franchise étrangère. Je pense à McDO. Une multinationale « hors-sol » dépourvue d’identité. Un bulding sortit de terre au milieu du désert.

Ce qui manque à Paris contrairement à Barcelone, c’est ce respect du maillot qui fait que le club sera toujours plus important que le joueur. Barcelone est plus grand que Messi, Neymar ou Suarez réunis. Si Zlatan en fut éjecté au bout d’un an, c’est qu’il se prenait pour le messie. Arrivé à Paris, Zlatan est devenu plus grand que le PSG.  

À Barcelone, des joueurs tels que Messi, Iniesta ou Piqué s’inscrivent dans un projet au long cours.  À l’inverse, Paris ne sera qu’un club de passage, un « Club Med » pour footballeurs.

Du séjour de Zlatan dans la capitale, il ne restera qu’une fable sans palmarès sur le plan européen. À quand la naissance du « Paris Métropole Club », qui représenterait toutes les sensibilités et les classes sociales, de Pierrefitte-sur-Seine à Clamart ?

Dans l’attente, je proclame :  » Vive L’OM, nous sommes tous des marseillais ! »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.