Religions, croyances et Expérience de Mort Imminente…


Une enquête sur Dieu ? Question de méthodologie

Le point de départ de l’enquête

Face à l’immensité de la tâche, le détective David Dekriptonios décide d’appréhender l’univers le plus simplement du monde.  A travers de simples constats…

Extrait du livre – Page 13

Cette enquête sur Dieu, au sens propre comme au figuré était sans limite, il fallait lui donner un cadre. Pour accomplir ce dessein, il s’inspira d’une bande dessinée racontant une histoire d’extraterrestres.
En arrivant sur terre, ils commencèrent par répertorier les choses existantes. Une mer, un arbre, un chat, une tête et même une paire de boules… Instantanément des évidences apparurent.
La terre était constituée d’éléments solides et liquides ; elle tournait sur elle-même tout en tournant autour du soleil. Il y avait deux espèces en présence, l’homme et l’animal. Dekriptonios passa la soirée dans la peau mutante d’un petit homme vert qui découvrirait notre monde.

Ne croire que ce que l’on voit

Lorsque la preuve matérielle supplante l’idée qui en découle. L’univers est-il réellement objectif ? 

Extrait du livre – Page 36

— L’être humain fonde son analyse de la même façon qu’il estime son poids ; ce qui lui semble valide est la réalité de la pierre soulevée et déplacée… N’omettez pas que si le corps est le siège de l’esprit, l’esprit en est le moteur et il n’est pas quantifiable… (Haratunian) L'au-delà et EMI

Si le scientifique expliquait comment le moteur fonctionnait, le philosophe cherchait les raisons de son fonctionnement. Mais pour partir dans quelle direction ?

Le bien et le mal

Des concepts qui s’opposent…  

Extrait du livre – Page 35

Lorsque le philosophe exprimait la lumière de l’âme, le scientifique exposait une source lumineuse extérieure, quantifiable. Si les avis divergeaient sur Dieu, un système binaire émergeait. Le bien était confronté au mal et chacun choisissait son camp. Sans preuves, certains s’appropriaient Dieu comme on décrétait une loi, régentait les croyances sur le scabellon des dogmes.
Ils disposaient à notre place, au lieu de nous permettre de croire selon nos aspirations. Krikor Harutunian avait choisi ces images pour que le collectif prenne conscience de ses propres limites, optimise sa méthodologie de travail…

Acheter 42 l’enquête ultime ? Cliquez ici !

Faut-il réviser les religions ?

Extrait du livre – Page 21

— Au regard de la connaissance, ne pensez-vous pas que les religions devraient être révisées comme les ouvrages de sciences ? Certains extraits de la Bible ou du Coran ne poussent pas au rapprochement des peuples…(Dekriptonios)

— Monsieur, la religion c’est comme la cuisine, le bœuf il y en a partout, on l’assaisonne avec ses ingrédients culturels selon la région… En matière de foi chaque peuple revendique la meilleure recette, cela n’est pas exact !

— Où se situe le juste milieu ?

— L’idéal serait d’extraire la substantifique moelle des religions pour réaliser une recette unique, basée sur la connaissance… Êtes-vous croyant, Monsieur Dekriptonios ?

Expérience de mort imminente ou NDE

Lorsque le collectif fait appelle à un « expérienceur » afin de créer une technologie qui affranchira l’espace et le temps. 

Extrait du livre – Page 20

— Vous souvenez-vous de ce laps de temps entre la vie et la mort, Monsieur Simmons ? (Dekriptonios)

C’est la première fois qu’on lui posait cette question. Après un bref silence, il décrivit comment il eut l’impression de basculer dans un puits sans fond, à la désagréable odeur de terre. Puis le phénomène s’inversa et au lieu de tomber, il s’éleva, attiré dans un entonnoir aux dimensions infinies. Plus il avançait, plus sa vie défilait, à rebours. Des évènements oubliés apparurent, importants, anodins… Puis il entendit une musique à la tonalité indéchiffrable.
Elle l’accompagna vers une lumière aux teintes éblouissantes, semblables aux boules de Noël qui imprègnent la prunelle des enfants. Tout au long ce parcours, une voix commenta sa vie, ce qu’il fit, ne fit pas. Il n’y avait pas de jugement, seulement le sentiment d’écouter pour la première fois son âme.
Au moment où il allait franchir l’anneau de lumière, au bout de l’entonnoir, cette voix lui conseilla de faire demi-tour afin qu’il parachève son destin. Depuis son retour sur terre, Simmons voyait la vie différemment. Le spirituel avait supplanté la matière qui caresse le futile…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *