Rhumatismes, lumbago, mal de dos…

Certaines plantes médicinales peuvent vous aider !

Les atteintes rhumatismales sont diverses. Le terme «rhumatisme» englobe différentes lésions ou dysfonctionnements responsables de la crise inflammatoire.

Mal de dos

Plus communément appelée arthrite, elle se manifeste par des crises douloureuses aiguës, liée à une dégénérescence des articulations et des os. Elle a pour effet d’enraidir le corps et gêner les mouvements.

Les atteintes du cartilage

Le cartilage est une couche blanchâtre qui recouvre le sommet osseux des articulations (apophyses). Avec le temps, le cartilage s’use, rendant les articulations douloureuses. Certains facteurs aggravants comme des mouvements répétitifs, les traumatismes, le manque d’hygiène alimentaire sont susceptibles d’user le cartilage des os plus rapidement.

La décalcification (déminéralisation)

Déminéralisation est un terme qui conviendrait également car le calcium n’est pas le seul minéral indispensable à la santé des os. La silice l’est tout autant. Les facteurs aggravants de la déminéralisation des os sont souvent dus au manque d’exercice, à un déséquilibre calcium-phosphore dans l’alimentation, au manque de vitamine D et aux carences alimentaires.

La restauration du cartilage est essentielle pour améliorer l’état rhumatismal. Le sulfate de chondroïtine (Khondros, en grec, signifie «cartilage») est présent naturellement dans les articulations.relaxation corporelle

Cette substance stimule la reconstruction du cartilage. On l’extrait généralement des produits marins tels que les huîtres, les moules, le cartilage de raie ou de requin.
Bon à savoir : la glucosamine, la vitamine C et le manganèse renforcent son action.

En phytothérapie, voici quelques plantes aux vertus reminéralisantes reconnues :

  • La prêle, s’avère très riche en silice.
  • L’ortie est également très reminéralisante.
  • Les produits marins sont également un excellent moyen de se reminéraliser. La poudre d’huître par exemple.
  • le silicium organique est reconnu pour être un excellent reminéralisant naturel !

Zoom sur des termes que l’on emploi souvent sans savoir véritablement à quoi ils correspondent !

Le mal de dos ou lombalgie

Près de 80 % des français souffriraient de mal de dos ou lombalgie. En France, le mal de dos est l’une des premières causes d’invalidité avant l’âge de 45 ans.
Lorsque l’on parle du dos, on désigne une région qui s’étend de la nuque jusqu’au bassin.Douleurs lombaires

Le mal de dos est en fait un problème mécanique qui résulte de la détérioration d’un ou plusieurs éléments de la colonne vertébrale : os, disques, articulations, ligaments.

Les causes du mal de dos sont nombreuses : port de charges trop lourdes de façon répété, condition de travail, hernie discale, manque de calcium, vie trop sédentaire, stress psychologique (l’expression « en avoir plein le dos » est bien appropriée), traumatismes physiques répétitifs, mauvaises postures, surcharge pondérale, trop de sport ou pas assez, grossesse (durant cette période, le corps se transforme).

Lorsque le mal de dos est persistant, les massages, la kinésithérapie, les cures thermales, la physiothérapie, la psychothérapie mais aussi les médecines douces à travers la phytothérapie et l’acupuncture sont des solutions à ne point mettre de côté.
Pour un problème de lombalgie aigüe, il est vivement conseillé de consulter un médecin !

Le lumbago

Le lumbago est une douleur qui se situe au bas du dos. C’est un blocage lombaire douloureux par entorse discale.
Le lumbago apparaît souvent de façon subite à la suite d’un faux mouvement, lorsque l’on soulève un objet lourd sans plier les genoux ou… au cours d’une crise de toux !

Le lumbago est également appelé « tour de rein », la personne est bloqué par la douleur et se trouve bien souvent contrainte à rester au lit.
Sans traitement approprié, le lumbago peut devenir chronique et entraîner une hernie discale.

Pour soulager un lumbago il est conseillé d’éviter les efforts sollicitant le dos et se reposer au lit durant 48 heures pour une bonne récupération, et sans avoir recours à l’oreiller, si possible.
Si la douleur est trop vive, n’hésitez pas consulter un médecin qui vous prescrira un traitement approprié.

La sciatique

La névralgie du nerf sciatique plus communément appelée sciatique se caractérise par une douleur continue très vive le long du nerf S1 ou L5. La cause la plus commune de la sciatique est produite par l’hernie discale.

Elle se caractérise par des douleurs lancinantes le long du nerf sciatique, de la fesse jusqu’au pied.
Le nerf sciatique longe l’arrière de nos deux jambes, il participe à notre motricité et à la sensibilité de la peau. La sciatique est une douleur qui ressemble à une crampe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.