Dico audiovisuel lettres I à N


Incrustation avec fond bleu

Un incrustation permet de remplacer une partie d’image par une autre. Sur un plateau de télévision, un fond de couleur bleu (bleu Klein) sert a incruster une image (ou une vidéo) en 2eme plan d’une action qui se déroule devant les caméra de studio : journal télévisé, tournage d’un clip, débats…

Infographie

L’infographie désigne des application générés par ordinateur dans les domaines du graphisme et du dessin d’art. Pour cela, l’infographiste disposera de différents outils : station graphique, processeur et carte graphique, banc-titre, disque dur, logiciels….

Insert

Un insert présente à travers un plan serré, un objet, la main d’une personne…. Il focalise l’attention du spectateur dans le but de lui faire vivre avec force un moment du film.

Intertitre

Souvenez vous du cinéma muet ! Les images étaient intercalées avec des plans contenant une zone textuelle (dialogue, commentaires) calligraphiée. Cette zone s’appelle l’intertitre. Elle a été utilisée sur certaines productions pour donner une touche un peu rétro à un film ou à un documentaire.

Images d’archive

Ce sont des images, films, vidéos empruntés au cinéma ou à la télévision que l’on insert dans une œuvre actuelle. L’INA (Institut National de l’Audiovisuel) est spécialisé dans l’archivage de documents audio-vidéo en tous genres.Prises de vue avec grue

Japanimation – Dessins animés

Mix entre un terme japonais et anglais qui désigne les « anime », des dessins animés dans le style manga (« Images dérisoires ») réalisés par les japonais.

Dessins animés japonais célèbres : Dragon Ball, Les Chevaliers du Zodiaque, le Voyage de Chihiro…

Joystick – Jeux vidéo

Un joystick (en anglais : manche à balai) est une manette utilisé pour les jeux vidéo. Il permet des déplacements virtuels sur un écran d’ordinateur. Un joystick est composé d’un manche posé sur un socle muni de boutons poussoirs.

JPEG – Image

Le JPEG (Joint Photographic Experts Group) est un format de compression d’image variable. Il est très utilisé en photographie pour la retouche photo. Contrairement au format GIF il peut sauvegarder d’avantages d’informations couleurs.

INA – Institut national audiovisuel

L’INA est un établissement public créé lors de la réforme de l’audiovisuel menée en 1974 et mis en place le 6 janvier 1975.

Quelques unes de ses missions

  • Assurer la collecte des programmes audiovisuels.
  • Renforcer l’accessibilité aux images et aux sons dans l’environnement Internet.
  • Valoriser les archives à des fins scientifiques, éducatives et culturelles.
  • Renforcer la convergence des activités de recherche et expérimentation vers la mission patrimoniale.
  • Accroître le caractère innovant de la production de création et de recherche.
  • Orienter la formation professionnelle vers les technologies numériques.

Laugh tracks

Laugh tracks est un terme anglais qui signifie « rire enregistré ». Lorsque vous regardez une comédie ou bien une émission proposant des vidéos comiques, vous avez en fond sonore un public qui s’esclaffe à chaque pitrerie. Ces rires ont été ajoutés à une bande sonore afin de faire croire que le public était présent lors du tournage. Ouarf-Ouarf !

Lipstick caméra

En anglais signifie « caméra rouge à lèvre ». C’est une petite caméra utilisée pour filmer des décors miniatures ou bien qui sert à atteindre des endroits difficilement accessibles. En France le terme paluche est régulièrement employé.

Lion d’or – Mostra de Venise

La Mostra de Venise a lieu au début du mois de septembre. La récompense suprême est le lion d’or de Saint Marc. Née en 1932, elle fête cette année son 75eme anniversaire. Le festival de Venise est plus ancien que le festival de Cannes.

Palamarès depuis 1990

  • 1990 : Rosencrantz et Guildenstern sont morts de Tom Stoppard
  • 1991 : Urga de Nikita Mikhalkov
  • 1992 : Qiu Ju, une femme chinoise de Zhang Yimou
  • 1993 : Short Cuts de Robert Altman et Trois Couleurs : Bleu de Krzysztof Kielowski
  • 1994 : Before the Rain de Milcho Manchevski et Vive l’amour de Tsai Ming-liang
  • 1995 : Cyclo de Tran Anh Hùng
  • 1996 : Michael Collins de Neil Jordan
  • 1997 : Hana-Bi de Takeshi Kitano
  • 1998 : Così ridevano de Gianni Amelio
  • 2000 : Dayereh de Jafar Panahi
  • 2001 : Monsoon Wedding de Mira Nair
  • 2002 : The Magdalene Sisters de Peter Mullan
  • 2003 : Vozvrashcheniye de Andreï Zviaguintsev
  • 2004 : Vera Drake de Mike Leigh
  • 2005 : Brokeback Mountain d’Ang Lee
  • 2006 : Sanxia haoren de Jia Zhangke

Français récompensés à Venise

    • 1949 : Manon de Henri-Georges Clouzot
    • 1950 : Justice est faite de André Cayatte
    • 1952 : Jeux interdits de René Clément
    • 1960 : le Passage du Rhin de André Cayatte
    • 1961 : l’Année dernière à Marienbad de Alain Resnais
    • 1980 : Atlantic City de Louis Malle
    • 1983 : Prénom Carmen de Jean-Luc Godard
    • 1986 : le Rayon vert de Éric Rohmer
    • 1987 : Au revoir les enfants de Louis Malle

Making of

Tire son origine d’un mot anglais qui désigne un documentaire relatant la fabrication d’un film. C’est le « film du film » entrecoupé d’interviews avec les différents protagonistes : réalisateur, comédiens, directeur de la photo…. On retrouve souvent les making of en bonus des films sortis en DVD.

Master vidéo

En anglais master signifie maitre. C’est la bande originale enregistrée à partir du montage final.

Morphing

Le morphing consiste à passer d’une image à une autre par l’intermédiaire d’une transformation fluide et progressive. Un être humain pourra ainsi se transformer en singe, un verre en bouteille… La technique du morphing est très utilisée au cinéma, le film « Transformers » utilise en partie cette technique.

Motion capture

En anglais, motion capture signifie capture en mouvement. Par l’intermédiaire d’un ordinateur et avec l’aide de capteurs (magnétiques, optiques) installés sur un être humain, on pourra enregistrer ses mouvements qui seront ensuite appliqués à un personnage virtuel.

Motion control

En anglais motion control signifie contrôle de mouvement. C’est une technique qui permet de programmer le mouvement d’une caméra afin que celui ci puisse être répété plusieurs fois à l’identique. Très utile au cinéma pour le tournage de séquences complexes avec des effets d’incrustations etc…

Maquillage et effets spéciaux au cinéma

Au cinéma, le maquillage est un art, il permet de réaliser des des trucages étonnants : vieillissement, figure monstrueuses, blessures, fausses tête, prothèse dentaires… Différents produits et accessoires sont utilisés : latex, alginate, sang liquide transparent, collodion, crêpe de laine, crèmes spéciales, pâte à nez, tuplast, glatzan, éponge en mousse…

Mixage

Le mixage audio ou mix est un savant mélange et dosage de bandes sonores. Il consiste à équilibrer les fréquences et amplitudes (volume) relatives à un certain nombre de sources audio. Le mixage peut être effectué en studio ou bien en temps réel (live). C’est l’ingénieur qui sera en charge du mixage, pour cela il utilisera toute une panoplie d’outil : table de mixage, micros, logiciels…

Montage audio-vidéo : télévision, cinéma

En audiovisuel le montage consiste a assembler en bout à bout plusieurs plans afin d’en constituer une séquence et ainsi de suite jusqu’à ce que le film soit monté. Aujourd’hui de très nombreux logiciels de montage permettent de monter virtuellement l’image et le son : Avid, Adobe Premiere, Purple, Final Cut Pro…
En cinéma, la technique du télécinéma permet de transférer une pellicule sur une bande vidéo afin de monter le film virtuellement. La dernière étape sera la création d’une Edit-list qui générera une liste des points de montage pour la conformation sur la pellicule.

Lors d’un montage plusieurs étapes interviennent :

– Le dérushage, il permet de sélectionner les plans de coupe, les ITV, les séquences….
– Le montage proprement dit, c’est à dire le montage en bout à bout des différents plans.
– La conformation : étalonnement de l’image et le son.

Le montage est la dernière étape du film, c’est la synthèse du scénario initialement élaboré.
Le but du montage est d’orchestrer les matériaux visuels et sonores afin de donner naissance à une histoire qui soit au diapason avec la sensibilité du réalisateur.

Midi instrument

Le Midi (Musical Instrument Digital Interface) est un protocole de communication qui permet aux instruments de musique de dialoguer entre eux à travers un échange de données. Une configuration courante est un clavier maitre relié à un ordinateur via un logiciel de type Cubase. Le midi est apparu en 1982, il est géré par l’International Midi Association. Le Midi est très souple et offre une grande interactivité du fait qu’il sert à la fois pour le pilotage et l’enregistrement.

MPEG – Les standards

MPEG (Moving Pictures Expert Group) est un groupe de travail sur la compression et la décompression numérique audio et vidéo.

Les principaux standards MPEG :

MPEG-1 : premier standard audio et vidéo. Un format qui offre une résolution à l’écran de 352 x 240 pixels à 30 images par seconde ou de 352 x 288 à 25 images par seconde et un débit d’environ 1,5 Mbit/s. Le MP3 est issu du format audio MPEG-1 Layer 3.

MPEG-2 : standard de codage audio et vidéo pour la télévision numérique : télévision numérique par satellite, télévision numérique par câble, télévision numérique terrestre, vidéo-disques DVD ou SVCD. C’est le format utilisé pour la TV sur ADSL.

MPEG-4 : Il permet de coder des objets vidéo et audio, du contenu 3D et supporte le DRM. Le MPEG-4 est le successeur du MPEG-2 pour la TV haute définition, la TV sur ADSL et la TNT.

MPEG-7 : standard pour utiliser du contenu multimédia.

MP3 audio

Le MP3 (MPEG-1 LAYER 3) est une norme de compression MPEG-1 Layer 3 qui permet de réduire la taille des fichiers audio avec rapport de 10.

Cette compression permet de prendre moins de place sur un disque dur. Le MP3 est un format de fichier sonore au même titre que que le wav, le midi…

Rapport de compression :

MP3 : 1 minute = 1 MO.
CD : 1 minute = 10 MO.

Conclusion : selon les amoureux du « bon son », avec le MP3 une légère compression est audible et dénature la qualité sonore générale.

Nuit américaine

Technique de prise de vue cinématographique qui utilise des filtres ou bien sous expose la pellicule afin de tourner de jour des scènes censées se dérouler la nuit. Les filtres sont généralement bleus foncés pour les pellicules couleurs et rouge et vert pour le noir et blanc. Aujourd’hui cette technique n’est plus utilisé hormis pour les films à petits budgets qui n’ont pas les moyens de tourner de nuit (lumière, disponibilité des équipes).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.