Débat Macron avec Plenel et Bourdin : manquait plus que le thé et les biscuits


Hier soir, j’ai assisté à ce qui était présenté par les médias comme un match du niveau de Mohamed Ali contre George Forman. Le « terrific » duo Plenel – Bourdin face au poids lourd jupitérien Emmanuel Macron.

Tout avait commencé par une descente interminable des marches par le couple présidentielle, pour le coup assez ridicule. La question étant de savoir à quel moment allait se vautrer la première dame avec ses talons aiguilles « Cendrillon ». Puis le décor.  Royal au bar.Plenel et Bourdin

Une table plantée au milieu d’une immense salle devenue pour l’occasion, le palais princier de la cour de Bavière au temps de l’impératrice Sissi.

Le spectacle débuta avec les deux marionnettes, Statler et Waldorf… vous savez, ces deux vieux acariâtres et à moitié séniles qui apparaissent sur le balcon du théâtre, dans le Muppet Show.

Alors oui, ça a fait un peu « woua-woua », mais pas plus que ça,  sur le ton. J’aurais préféré Élise Lucet et Michael Moore pour mener le débat, car nos deux pitbulls de l’interview comme l’a décrit un périodique étaient plus proche de l’heure de la sieste après les croquettes. Hypnotisés par le boa Kaa du Livre de la jungle. Ne trouvez-vous pas qu’il y a un petit air de ressemblance avec notre cher président ?

Je m’attendais à des questions « uppercut » pour un KO dans les premiers rounds afin que le match n’aille pas à son terme…. Le président fut tellement à l’aise qu’il en redemanda du rab à la fin.
A force d’être dans le politiquement correct, dans la vindicte de salon, la presse à eu le sentiment d’avoir assisté à un débat violent… Ce fut une douce plaisanterie !

Macron J’aurais aimé que des questions de ce type soient posées :

      • Monsieur le président, allez-vous comme les deux avocats anglais Ken Macdonald et Rodney Dixon, demandez à ce que l’Arabie Saoudite soit exclu du Conseil des droits de l’homme des Nations unies ?
      • Monsieur Macron, reconnaissez-vous la part de responsabilité de la France et des pays européens dans la naissance de l’État Islamique, responsable en partie de cette guerre qui a fait plus de 340 000 morts en Syrie ?
      • Demanderez-vous à Bernard Arnaud pourquoi il était réfugié fiscal au Luxembourg et s’il avait l’intention comme Bill Gates de léguer 90% de sa fortune à des œuvres de charité.
        Nota : 80% des collaborateurs de LVMH travaillent hors du territoire français.

      Un journaliste politiquement neutre aurait relancé le débat ainsi :

      En réalité Monsieur Macron, vous êtes dans la stricte lignée de vos prédécesseurs. Si vous étiez véritablement à la hauteur de vos ambitions, vous révolutionneriez de fond en comble, notre modèle économique et social :

      • Vous réduiriez de façon drastique le prix de l’eau, du gaz et de l’électricité au regard des avancées technologiques, notamment en matière d’éolien et d’énergie solaire. En 2018, vous pratiquez des tarifs du Moyen-âge qui mettent en péril bon nombre de foyers avec le trésor public au train, majoration à l’appui en cas de retard de paiement.
        Force est de constater que les centrales nucléaires et le passage à l’heure d’hiver n’ont un rien fait baisser les tarifs ! Tout est plus cher sans raisons objectives. Comment ce fais-ce Monsieur le président ? Plus de technologies, moins de confort de vie ? Des riches toujours plus riches ? Tiltez-vous monsieur le président Kaa ? Dans l’absolu, l’électricité, l’eau, avoir un toit sur la tête devraient être des services gratuits pour tout le monde.
      • Vous exigeriez, avec effet immédiat, que les entreprises du CAC 40 paient leurs impôts en France comme n’importe quelle entreprise.
      • Vous vous inspireriez de l’expérience des « Incroyables comestibles » et de la Ferme du Bec Hellouin pour repenser de fond en comble notre modèle d’agriculture intensive. Hormis quelques initiatives citoyennes, côté gouvernement, c’est le néant. Et pourtant la nourriture, c’est vital !
      • Vous feriez en sorte que chaque citoyen puisse être propriétaire de son logement, ce qui ne serait pas un luxe, en 2018. Dans cette optique, vous auriez lancé une étude sur ces nouvelles techniques qui permettent à un très faible coût, de construire des maisons passives en 1 semaine top chrono. Connaissez-vous le principe des Popup house, de la construction 3D ? Avoir un toit, c’est vital !
      • Vous seriez en train de refondre totalement le marché de l’emploi en exigeant des entreprises qu’elles embauchent véritablement. Le fisc est capable de retrouver une personne au fond de la campagne la plus reculée pour un impayé de 3€. Pourquoi n’en faites-vous pas de même pour détecter tous ces talents qui sont au chômage et exiger des entreprises qu’elles les embauchent en CDI immédiatement ?
      • Si vous étiez réellement efficace, nous devrions avoir un million de chômeurs en moins au bout d’un an et non cette poudre de perlimpinpin que vous nous agitez sous nos yeux. Vous auriez exigé une directive d’urgence pour juguler le flot des travailleurs détachés qui tue l’emploi sur notre territoire. 
      • Sur le plan international, pourquoi ne coupez-vous pas nos relations diplomatiques avec l’Arabie Saoudite qui ne respecte en rien les droits de l’homme. Un pays qui tranche au sabre la tête des homosexuels et qui lapident encore aujourd’hui les femmes adultères ne méritent en rien notre égard. Le pétrole, nous pouvons l’acheter ailleurs sans surcoût, et vous le savez !

      Le débat fut violent ? À d’autres. Plutôt, une conversation convenue. Il ne manquait plus que le thé avec les biscuits !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.